Raïon de Tatarbounary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Raïon de Tatarbounary
Татарбунарський район
Blason de Raïon de Tatarbounary Drapeau de Raïon de Tatarbounary
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Démographie
Population 38 858 hab. (2017)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 45′ nord, 29° 46′ est
Altitude Min. 0 m
Max. 71 m
Superficie 174 800 ha = 1 748 km2
Localisation
Localisation de Raïon de Tatarbounary
Situation du raïon dans l'oblast

Le raïon de Tatarbounary est une subdivision administrative[1] de l'Ukraine, située dans l'oblast d'Odessa et dans la région historique du Boudjak[2]. Le centre administratif est situé à Tatarbounary.

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Territoires limitrophes du raïon de Tatarbounary
Raïon d'Artsyz Raïon de Sarata Raïon de Bilhorod-Dnistrovskyï
Raïon d'Artsyz raïon de Tatarbounary Mer noire
Raïon de Kilia Raïon de Kilia Mer noire

Le district de Tatarbounary est situé dans la partie sud-ouest de l'oblast d'Odessa distante de 140 km. Il est baigné au sud-est par la Mer Noire dont les côtes sont bordées par plusieurs limans : liman de Sassyk, liman de Chagany, liman de Burnas, liman d'Alibeï, liman de Khadjyder et liman de Karatchaous, tous séparés de la mer par un cordon littoral. Ce territoire est considéré comme une zone humide d'importance internationale (Convention de Ramsar) Il est constitué d'une plaine côtière en très légère pente dans le sens nord-sud, sillonnée par le lit de rivières côtières, certaines intermittentes ou asséchées, aboutissant à un liman : Drakoulia (52 km), Nérouchaï (48 km), Kohylnyk, Kahatch (30 km), Sarata (120 km), Alkalia (67 km), Khadjider (94 km).

La végétation naturelle, poussant sur des terres noires, est de type steppique puis lagunaire (un tiers des plages de l'oblast d'Odessa s'y concentrent).

Les ressources naturelles les plus importantes de la région sont des sources d'eau sulfureuse et de boue curative ainsi que des carrières de pierre de construction (calcaire) et de sable de chantier.

Depuis 2010, le district abrite un parc naturel national, "les limans de Touzlov" (27 865 ha)[3].

La région se caractérise par un climat continental tempéré avec des températures annuelles élevées (210 à 215 jours sans gel) et de faibles précipitations (moyennes annuelles de 350 à 390 mm).

Communications[modifier | modifier le code]

Le raïon ne comporte pas de réseau ferroviaire. Les gares les plus proches sont situées à Artsyz et à Sarata

L'axe routier international E87 Odessa - Galați (Roumanie) le traverse sur sa longueur, soit 60 kimomètres.

De sa gare routière, par navette (marchroutka), Tararbounary est située sur le trajet de lignes internationales vers Chișinău (Moldavie) ; inter-régionales vers Kiev via Odessa, Kherson et Sébastopol via Odessa et Mykolaïv ; intra-régionales vers Odessa, Chernomorsk, Bilhorod-Dnistrovskyï, Bolhrad, Reni, Izmaïl, Kilia, Vylkové ou directement à certaines localités des raïons limitrophes ; locales à toutes les agglomérations du raïon. Le nombre de rotations varie de deux à trois par semaine à plus d'une dizaine quotidiennes.

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

La population est de 39 575 habitants, soit une densité de 22 habitants au km². Le raïon comprend 18 structures administratives (une ville et 17 communes rurales) à savoir (les données [4] sont de 2001, sauf indication contraire) :

Liste des localités dotées d'un conseil
Nom Population Type[5] Localités rattachées Remarque
Tatarbounary 11007 (2018)
V
Bachtanivka 932
CR
Bazarianka 1153
CR
Bilolissa 2335
CR
Boryssivka 1803
CR
à 92 % moldave
Deljyler 4151
CR
Nova Oleksiïvka à 93 % bulgare
Dyviziïa 2231
CR
Lyman
Hlyboké 1232
CR
à 80 % moldave
Jovtiï Yar 1687
CR
Marazliïbka, Nové, Roïlianka et Tsarytchanka
Kotchkouvaté 517
CR
Lyman 1641
CR
Nérouchaï 1993
CR
Prymorské 1990
CR
Trykhatky
Rybalské 763
CR
Balabanka
Stroumok 2701
CR
Spaské à 49 % russe et 48 % ukrainienne
Trapivka 1650
CR
Novossélytsia et Zaritchné
Vychnévé 1415
CR
Communauté rurale 2601
CR
Bézimïanka, Lébédivka, Novomykhaïlivka,

Sadové, Tozly, Vesséla Balka, Vessélé

Nationalités représentées : Ukrainiens (71 %) majoritaires dans les communes citées, sauf indication contraire, Bulgares (12 %), Moldaves (9 %), Russes (6 %), Tsiganes, Gagaouzes, Biélorusses[6],[7]...

Les principaux secteurs d'emploi sont l'agriculture (55 %, céréales, tournesol, viticulture, productions animales), le commerce, les services et loisirs (14 %, stations balnéaires et thermales), l'industrie (1 %), la construction (1 %).

Le taux de chômage est de 3 %. Les retraités représentent 28 % de la population.

Éducation, culture[modifier | modifier le code]

Le district compte 20 établissements scolaires secondaires, 18 avec des sections de lycée dont 2 avec des sections technologiques/professionnelles (domaine maritime), un lycée avec des sections artistiques ainsi qu'un établissement médico-pédagogique. Le français est enseigné dans les deux établissements de Tatarbounary et dans celui de Hlyboké[8].

Il compte également un musée régional ethnologique[9], hébergeant une exposition permanente de peintres locaux et cinq petits musées locaux.

La presse écrite locale se compose de trois titres : Tatarbounarskyï Visnyk (bulletin du district), Raïtsentr (journal associatif) et Lyman (journal privé).

La vie spirituelle se déroule dans 19 églises orthodoxes, le couvent de la Sainte Transfiguration de Boryssivka et 23 communautés protestantes.

Développement des réseaux[modifier | modifier le code]

Eau 
qu'il s'agisse de l'alimentation ou de l'évacuation, il n’existe pas de systèmes centralisés. L'eau provient de puits artésiens ou de forage regroupés sur 8 usines de traitement. Il n'existe plus de ressources nouvelles ; un chantier d'aqueduc venant de Kilia est en cours et devra être complété par la mise aux normes du réseau local, très dégradé sur un tiers du district[10].
Gaz de ville 
pas de réseau de gaz ou de chauffage urbain, d'où des solutions semi-collectives ou particulières, basées principalement sur le gaz liquide. Un gazoduc, venant d'Artsyz, est en projet.
Électricité 
le réseau dépend de la centrale d'Izmaïl ; il est de médiocre qualité.
Routes locales 
chantier en cours des axes très dégradés Tatarbounary — Rosseïka (Prymorské), Tatarbounary — Dyviziïa (T1610), Tatarbounary — Nérouchaï.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (uk) Site officiel du Conseil de raïon
  2. (uk)(ru) Site à vocation touristique
  3. Article de Ukrinform consacré au parc
  4. (uk) Organisation administrative et territoriale de l'oblast d'Odessa sur le site Верховної Ради України
  5. V = Ville ; CR = commune rurale
  6. (uk) Site statistique gouvernemental
  7. Le Boudjak, ou Bessarabie ukrainienne, comporte quelques agglomérations où se regroupent les minorités linguistiques et culturelles du raïon
  8. (uk) Liste des établissements
  9. (uk) Site du musée
  10. (uk) Article du site Sila Gromad