Marchroutka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant les transports
Cet article est une ébauche concernant les transports.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une marchroutka moderne (GAZelle-Next) dans le kraï du Primorié (janvier 2015).

Marchroutka (en russe : маршрутка) est le nom donné aux taxis collectifs dans les pays de l'ex-Union soviétique et en Bulgarie.

Les premiers pas[modifier | modifier le code]

Le taxi collectif a été introduit à Moscou en 1938, utilisant des limousines ZiS-101.

Le développement des marchroutka (1992-2000)[modifier | modifier le code]

À la chute du communisme et à l'effondrement du secteur public des transports routiers (obsolescence du matériel, absentéisme du personnel), la population s'est tournée vers une offre de service de transport en commun rapide, le secteur privé a alors développé cette offre de marchroutka.

La camionnette russe GAZ-3221 (surnommé GAZelle) était et reste toujours le véhicule le plus populaire de cette activité.

Les autorités fixent le prix des trajets et augmentent régulièrement ceux-ci de façon importante, ainsi il n'est pas rare de voir en Russie des augmentations de 100 à 300 % du jour au lendemain.