République du Maryland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
République du Maryland
Republic of Maryland (en)

1854-1857

Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après
La République du Maryland (actuel comté de Maryland) dans le Liberia.
Informations générales
Statut République
Capitale Harper
Langue anglais (de facto), Grebo
Religion Christianisme
Monnaie Dollar américain
Fuseau horaire UTC+0
Histoire et événements
Déclaration d'indépendance
Annexion de la République du Maryland par le Liberia

Entités suivantes :

La République du Maryland (aussi connu sous le nom d'État indépendant du Maryland) est un État afro-américain ayant existé de 1854 à 1857, avant d'être annexé par l'actuel Liberia.

La région fut d'abord colonisée en 1834 par des affranchis afro-américains nés libres, et des esclaves afro-américains venant principalement de l'État américain du Maryland, sous la direction de la société de colonisation (Maryland State Colonization Society, « Société de Colonisation de l'État du Maryland »). En 1838, d'autres colonies afro-américaines sont réunis dans le Commonwealth du Liberia, qui déclare son indépendance en 1847. La société de colonisation souhaitant maintenir son monopole sur le commerce de la région, le Maryland reste en dehors de cette réunion. Le 2 février 1841, le Maryland en Afrique devient l'État du Maryland. Après un référendum en 1853, l'État déclare son indépendance le 29 mai 1854, avec comme capitale Harper.

Histoire[modifier | modifier le code]

En décembre 1831, l'Assemblée législative de l'État du Maryland affecte 10 000 dollars pendant 26 ans, pour le transports gratuit des Noirs libres et des anciens esclaves des États-Unis vers l'Afrique. La Maryland State Colonization Society est créée à cet effet.

Colonisation du Cap des Palmes[modifier | modifier le code]

À l'origine branche de l’American Colonization Society, qui avait fondé le Liberia en 1822, la Maryland State Colonization Society décide d'établir sa propre colonie qui pourrait accueillir ses émigrés. La première zone de colonisation est le Cap des Palmes (Cap Palmas en anglais), en 1834, qui se trouve un peu au sud du Liberia. Le Cap des Palmes est une petite péninsule rocheuse reliée au continent par isthme sableux. Immédiatement à l'ouest de la péninsule, se trouve l'estuaire du fleuve Hoffman. À environ 21 km, le long de la côte à l'est, le fleuve Cavally, qui marque la frontière entre le Liberia et la Côte d'Ivoire, se jette dans l'océan. Il marque la limite ouest du golfe de Guinée, selon l'Organisation hydrographique internationale.

John Brown Russwurm[modifier | modifier le code]

En 1836, la colonie nomme son premier gouverneur noir, John Brown Russwurm (1799-1851), qui le restera jusqu'à sa mort. Russwurn encourage l'immigration des Afro-américains à Maryland, et soutient l'agriculture et le commerce. Il commence à travailler comme secrétaire de la colonie pour l'American Colonization Society entre 1830 et 1834. Il travaille également en tant que rédacteur en chef du Liberia Herald, mais il démissionne de son poste en 1835, pour protester contre les politiques de colonisation de l'Afrique par l'Amérique.

En 1847, la Maryland State Colonization Society publie la Constitution and Laws of Maryland in Liberia (Constitution et lois du Maryland au Liberia), basée sur la Constitution des États-Unis.

Déclaration d'indépendance, et annexion par le Liberia[modifier | modifier le code]

Le 29 mai 1834, l'État du Maryland déclare son indépendance, se nommant Maryland au Liberia, et ayant comme capitale la ville de Harper. Il était aussi connu sous le nom de République du Maryland. Il s'étendait le long de la côte, entre le Grand Cess et la rivière San Pedro. Cependant, la République du Maryland ne survit que trois ans comme État indépendant.

Peu de temps après, les tribus locales, y compris les Grebo et les Kru, attaquent l'État du Maryland, en représailles à l'interruption de la traîte des esclaves. Dans l'impossibilité de maintenir sa propre défense, le Maryland appel le Liberia à l'aide, son voisin beaucoup plus puissant. Le président libérien, Joseph Jenkins Roberts, envoie une aide militaire, et une alliance entre les troupes des milices du Maryland et du Libéria réussi à repousser les hommes des tribus locales. Toutefois, il est maintenant clair que la République du Maryland ne pourrait pas continuer en tant qu'État indépendant. Un référendum est organisé, et la République du Maryland est annexée par le Liberia, le 6 avril 1857. L'ancienne république est actuellement le Comté de Maryland.

Gouverneurs de Maryland en Afrique[modifier | modifier le code]

(Les dates en italique indiquent la poursuite de facto du mandat )

Durée du mandat Titulaire
12 février 1834 Fondation de la colonie du Maryland en Afrique par la Maryland State Colonization Society
12 février 1834 à février 1836 James Hall, Gouverneur
Février 1836 au 1er juillet 1836 Oliver Holmes, Jr., Gouverneur
1er juillet 1836 au 28 septembre 1836 Three-Man Committee (Comité des trois hommes)
28 septembre 1836 au 2 février 1841 John Brown Russwurm, Gouverneur
État du Maryland au Liberia
2 février 1841 à 9 juin 1851 John Brown Russwurm, Gouverneur
9 juin 1851 à 1852 Samuel Ford McGill, Gouverneur (intérim)
1852 au 29 mai 1854 Samuel Ford McGill, Gouverneur
État indépendant du Maryland au Liberia
29 mai 1854 au 8 juin 1854 Samuel Ford McGill, Gouverneur
8 juin 1854 à avril 1856 William A. Prout, Gouverneur
Avril 1856 au 18 mars 1857 Boston Jenkins Drayton, Gouverneur
18 mars 1857 Annexion de la République du Maryland par le Liberia

Liens externes[modifier | modifier le code]