Quartier du Petit-Nanterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Petit Nanterre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Nanterre
Étapes d’urbanisation XXe siècle
Géographie
Superficie 166 ha = 1,66 km2
Transport
Bus 304 378

Le Quartier du Petit-Nanterre est un des dix quartiers de la ville de Nanterre dans les Hauts-de-Seine.

Le quartier est délimité par la Seine au nord ouest, le Quartier de l'Université au sud, Colombes au nord et La Garenne-Colombes à l'est.

Géographie[modifier | modifier le code]

La superficie du quartier représente 166 ha soit 13.6 % de la superficie totale (1 222 ha) de la ville de Nanterre[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le quartier du Petit-Nanterre est marqué par l'histoire du Centre d'accueil et de soins hospitaliers de Nanterre[2], mais également par la mémoire d'une population immigrée installée dans le bidonville des Pâquerettes dans les années 1950[3],[4].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

De nombreux projets de réaménagement et de désenclavement du quartier sont en cours depuis 2008[5],[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Chiffres clefs[1] : le quartier compte 9 057 habitants, soit 10 % de la population nanterrienne.31 % des habitants ont moins de 19 ans (27,9% à Nanterre). 10,5% des habitants ont plus de 65 ans (9,7% à Nanterre).

Économie[modifier | modifier le code]

La ZAC des Hautes Pâtures[modifier | modifier le code]

La zone d’activités Les Hautes Pâtures regroupe 220 entreprises sur 40 hectares et emploie 6 500 salariés[1].

Vie associative, culture, enseignement, sport, loisirs[modifier | modifier le code]

La vie associative du quartier est particulièrement dynamique. La Médiathèque du Petit Nanterre propose 25000 documents au public dans un vaste espace [7]. De nombreux équipements du Petit Nanterre répondent aux attentes relatives à l'enseignement, au sport et aux loisirs[8].

Hôpital Max Fourestier[modifier | modifier le code]

Cet établissement de santé médical et médico-social implanté au cœur du quartier occupe 10 % de la superficie du Petit Nanterre et couvre les besoins sanitaires de la population de la ville, par ses nombreux services d'hospitalisation, de consultations, sa maternité et son établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes[1].

Cultes[modifier | modifier le code]

Culte catholique[modifier | modifier le code]

L'ancienne chapelle Sainte-Catherine, construite en 1935 en l'honneur de Catherine de Sienne, a été agrandie en 1965 pour devenir l'église Sainte-Catherine[9].

Culte musulman[modifier | modifier le code]

Les musulmans du quartier ont à leur disposition la Mosquée Okba Ibn Nafaa.

Personnalités célèbres du Petit Nanterre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Ville de Nanterre, « Portrait du quartier - Ville de Nanterre », sur www.nanterre.fr (consulté le 15 octobre 2017)
  2. « HISTOIRE », sur www.cash-nanterre.fr (consulté le 15 octobre 2017)
  3. « http://www.histoire-immigration.fr/sites/default/files/musee-numerique/documents/bidonville_nanterre.pdf »
  4. « Nanterre, le bidonville des Pâquerettes | Musée national de l'histoire de l'immigration », sur www.histoire-immigration.fr (consulté le 15 octobre 2017)
  5. « Les habitants du Petit-Nanterre invités à redessiner leur quartier », leparisien.fr,‎ 2017-01-13cet18:30:12+01:00 (lire en ligne)
  6. Ville de Nanterre, « Les projets - Ville de Nanterre », sur www.nanterre.fr (consulté le 15 octobre 2017)
  7. « Médiathèque Petit Nanterre », sur mediatheques-nanterre.fr (consulté le 15 octobre 2017)
  8. Ville de Nanterre, « Les équipements du quartier - Ville de Nanterre », sur www.nanterre.fr (consulté le 15 octobre 2017)
  9. « Service Régional d'Ile de France », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 15 octobre 2017)
  10. « Malika Bellaribi, la diva des banlieues », leparisien.fr,‎ 2009-01-08cet07:00:00+01:00 (lire en ligne)
  11. « Patrick Jarry vu par... », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]