Pyotr Popov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Popov.
Pyotr Popov
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Allégeance
Formation
Académie diplomatique militaire de Moscou (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Grade militaire

Pyotr Semyonovich Popov (en russe : Пётр Семёнович Попов), né en juillet 1923 et mort en 1960, était une « taupe » pendant la guerre froide[1].

Officier du GRU, le renseignement militaire soviétique, Popov commença sa relation avec les américains en donnant des documents confidentiels soviétiques à un diplomate américain. Ensuite Popov devint agent double pour le CIA et donna des informations sur les sous-marins nucléaires soviétiques et sur les missiles guidés[2].

Il fut arrêté le 6 octobre 1959, après avoir collaboré pendant six ans avec la CIA[3]. Jugé par les soviétiques pour trahison il est exécuté en 1960[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philip Taubman, « The uses of tradecraft », New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) R. C. S. Trahair, Encyclopedia of Cold War Espionage, Spies, and Secret Operations, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313319556, lire en ligne), p. 273
  3. (en) « A Look Back ... CIA Asset Pyotr Popov Arrested », Central Intelligence Agency, January 21, 2011
  4. (en) John L. Hart, « Pyotr Semyonovich Popov: The tribulations of faith », Intelligence and National Security, vol. 12, Iss. 4, 1997 ; Hart's The CIA's Russians, 2003 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Wiliam Hood (trad. de l'anglais), Espion à abattre [« Mole »], Paris, Scarabée, (ISBN 2-86722-025-4).
  • (en) David E. Murphy, Sergei A. Kondrashev et George Bailey, Battleground Berlin : CIA vs. KGB in the Cold War, Yale University Press, (ISBN 0-300-07233-3), chap. 14 (« The Illegals Game: KGB vs. GRU »), p. 267-281
  • (en) John L. Hart, « Pyotr Semyonovich Popov: The Tribulations of Faith », Intelligence and National Security, vol. 12, no 4,‎ , p. 44-74 (DOI 10.1080/02684529708432448) (repris dans (en) John Limond Hart, The CIA's Russians, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 1-59114-352-7), chap. 1 (« Pyotr Popov: The Tribulations of Faith »)).

Liens externes[modifier | modifier le code]