Pygocentrus piraya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pygocentrus piraya appelé aussi Piranha rouge est une espèce de poisson des eaux douces de la rivière São Francisco, en Amérique du Sud, et de ses affluents. C'est le piranha le plus courant en aquariophilie, pour sa maintenance relativement facile et accessible en magasin. Il peut infliger de sévères morsures. Son importation a été interdite dans de nombreux pays.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce mesure une longueur maximale observée de 34 cm. Un poids maximum observé de 3 200 gr.

En aquarium[modifier | modifier le code]

Il faut compter au moins 100L par Pygocentrus piraya, créer suffisamment de cachettes pour éviter au mieux les bagarres de territoire. Un éclairage tamisé avec des zones d'ombres. Il est nécessaire de faire une bonne maintenance et un renouvellement partiel de l'eau à raison d'une fois par semaine. Le filtre doit avoir un débit très important par rapport à la taille du bac. Certaines personnes utilisent de la tourbe comme élément supplémentaire de filtration, qui teinte légèrement l'eau, ce qui peut rassurer les Pygocentrus pirayas et baisse le pH, ce qui peut éventuellement faire du bien au pirayas. Attention à la concentration en nitrate qui aura un impact sur la croissance et le comportement des pirayas. La température de l'aquarium doit se situer entre 24°C et 28°C ; les températures élevées peuvent rendre les pirayas agressif. Le pH n'a pas une très grande importance, de 6,5 à 8 (ph approximatif de l'eau du robinet). Animal grégaire à maintenir en groupe de 4 ou 5 minimum.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Juvénile, ses repas seront constitués de crevette décortiquées ou tout type de viande assez tendre et coupée en morceaux fins. Adulte, il pourra se nourrir avec de plus gros morceaux, des petits poissons entiers congelés, éventuellement du vif.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Un cas recensé dans un volume de plusieurs milliers de litres, sinon extrêmement rare en captivité, pour ne pas dire impossible.

Remarque[modifier | modifier le code]

Toutes les espèces que regroupe ce genre, possèdent dans leur milieu naturel des variantes géographiques, influençant les caractéristiques méristiques et la coloration. En aquarium on notera aussi que les conditions de maintenances - principalement la taille du volume d'eau fournie, le nombre d'individus maintenus, et l'alimentation - influent de manière très significative sur le développement des poissons. Les piscicultures en tout genre des quatre coins du monde, et notamment dans un souci de renouvellement des souches, n'ont jamais reproduits leurs poissons avec précaution quant à leur provenance exacte dans l'Amazone. En résulte un grand nombre de spécimens répandu dans les milieux fermé aquariophile ou muséum, parfois extrêmement difficile a comparé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :