Prognathisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prognathe)
Aller à : navigation, rechercher

Le prognathisme (du grec pro, « avant » et gnathos, « mâchoire ») est une configuration faciale selon laquelle une des deux mâchoires est plus saillante que l'autre (prognathisme mandibulaire ou maxillaire) vue de profil par rapport à la verticale du front et du nez. Le rétrognathisme (ou brachygnathisme (en) chez les chevaux), phénomène inverse, est le fait qu'une des deux mâchoires soit plus courte que l'autre.

L'angle facial est la mesure qui permet d'évaluer le prognathisme.

Prognathisme chez les ancêtres de l'homme[modifier | modifier le code]

Le prognathisme est une des caractéristiques dans l'histoire évolutive des homininés. Le développement de la face et l'augmentation de la taille de la boîte crânienne entraînent en effet un redressement du tronc [réf. nécessaires] et une verticalisation de la face, d'où un prognathisme de moins en moins marqué et un angle facial qui augmente. Cette diminution du prognathisme facial abaisse le plan d'occlusion sous l’échancrure coronoïde (en), ce qui entraîne une réduction sagittale masticatrice, une disparition des dents carnassières et une élévation progressive de l’axe charnière[1].

Quelques valeurs approximatives d'angle facial obtenues à partir de fossiles types de la lignée humaine :

Orthodontie et chirurgie orthognathique[modifier | modifier le code]

La denture de l'homme actuel est acquise il y a 40 Ma par les Catarhiniens qui ont une face prognathe. Cette denture explique que les hommes actuels ont des problèmes avec leurs dents : la formule dentaire est restée identique alors que la taille de la mâchoire a rétréci au cours de l'évolution dans la lignée menant à l'homme, si bien que le manque de place pour la troisième molaire est à l'origine d'une plus grande fréquence d'extractions des dents de sagesse et d'agénésie dentaire. L’orthodontie adulte associée à la chirurgie maxillo-faciale permet aussi de corriger les malpositions des dentitions supérieures et inférieures (malocclusion dentaire)[2] Dans le cadre d'un prognathisme ou classe 3 d'angle, le procédé chirurgical le plus fréquent consiste en une avancée de la mâchoire supérieure [3], ou avancée chirurgicale du maxillaire. Cette opération est appelée chirurgie de LeFORT 1 d'avancée en référence aux fractures de Le FORT [4]. Dans les cas de prognathisme plus sévère, la correction chirurgicale s'effectue par une chirurgie orthognathique des deux mâchoires avec avancée de la mâchoire supérieure et recul de la mâchoire inférieure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florie Duranteau, Les dents de l'Homme, de la Préhistoire à l'ère moderne, Éditions L'Harmattan, (lire en ligne), p. 93
  2. (en) C. L. B. Lavelle, W. J. Moore, « The incidence of agenesis and polygenesis in the primate dentition », American Journal of Physical Anthropology, vol. 38, no 3,‎ , p. 671–679 (DOI 10.1002/ajpa.1330380304)
  3. {Vidéo explicative chirurgie maxillaire} https://www.youtube.com/watch?v=0yQgS8ZU_hA
  4. Ostéotomie de Le Fort

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]