Processus monobare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En thermodynamique, un processus monobare (ou transformation monobare) est l'évolution d'un système qui s'effectue à pression extérieure constante. La pression du système peut varier au cours de la transformation ; toutefois, la pression dans l'état final est égale à la pression dans l'état initial , c'est-à-dire égale à la pression du milieu extérieur  :

.

Il faut distinguer une transformation monobare d'une transformation isobare au cours de laquelle la pression du système reste constante. La différence entre monobare et isobare est à rapprocher de celle existant entre monotherme et isotherme.

Le travail élémentaire des forces de pression s'exprime par :

.

Le travail n'est pas une fonction d'état d'où l'expression de sa forme différentielle au lieu de réservée aux différentielles totales.

est la pression extérieure au système et la variation élémentaire de volume correspondant à la différentielle de . Comme dans ce cas , on en déduit le travail des forces de pression au cours de la transformation.

.

Or la variation de volume au cours de la transformation est égale à :

car est une fonction d'état du système.

Il s'ensuit :

.

Voir aussi[modifier | modifier le code]