Procédé Bergius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la chimie
Cet article est une ébauche concernant la chimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le procédé Bergius est un procédé chimique servant à fabriquer de l'essence synthétique : du charbon bitumineux est hydrogéné à haute température et à haute pression. Friedrich Bergius a mis au point un procédé de laboratoire en 1913. Ses brevets ont été acquis par IG Farben, qui les a mis en application industrielle pendant les années 1920 et 1930[1]. Bergius a reçu, conjointement avec Carl Bosch, le prix Nobel de chimie de l'année 1931 pour ses travaux sur la chimie à haute pression[2].

Aussi appelé "berginisation", et action de berginiser.

Histoire[modifier | modifier le code]

Appareil en ruine d'un site de synthèse d'essence synthétique datant de la Seconde Guerre mondiale. Le site était exploité par l'Hydrierwerke Pölitz – Aktiengesellschaft à Police, Pologne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hager, 2008, p. 212-213
  2. (en) Bergius Friedrich, « Chemical reactions under high pressure », Nobel Foundation,‎ (consulté le 23 janvier 2009)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Thomas Hager, The Alchemy of Air: A Jewish Genius, a Doomed Tycoon, and the Scientific Discovery That Fed the World but Fueled the Rise of Hitler, New York, Harmony Books, , 336 p. (ISBN 978-0-307-35178-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]