Prix Lucas Dolega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prix Lucas Dolega
Description Récompense photographique
Organisateur Association Lucas Dolega
en partenariat avec la Mairie de Paris, Polka Magazine et avec le soutien de Reporters sans frontières
Pays Drapeau de la France France
Date de création 2011
Dernier récipiendaire Alessio Romenzi
Site officiel http://www.lucasdolega.com


Le Prix Lucas Dolega est un prix photographique français, créé en 2011 par l'association Lucas Dolega et attribué pour la première fois en 2012, destiné à récompenser chaque année un photojournaliste pour un reportage photographique « traitant d'une situation de conflit (guerres civiles ou militaires, émeutes, attentats ou manifestations publiques), d’une catastrophe naturelle ou sanitaire, de leurs conséquences pour les populations civiles. »

Historique[modifier | modifier le code]

Le Prix Lucas Dolega a été fondé en 2011 pour rendre hommage au jeune photographe franco-allemand Lucas Dolega, mort le , à l'âge de 32 ans, en couvrant des émeutes dans les rues de Tunis, aux premiers jours de la Révolution du Jasmin.

Organisé en partenariat avec la Mairie de Paris, la revue Polka Magazine et avec le soutien de Reporters sans frontières, il a pour but de soutenir les photographes qui exercent leur activité dans des conditions difficiles, au péril de leur vie, dans des zones de tension ou de conflit, et prennent des risques pour assurer la diffusion d’une information libre. Le règlement du prix précise : « Il a pour essence de récompenser un photographe qui par son engagement personnel, son implication sur le terrain, ses prises de position et la qualité de son travail, aura su témoigner de son attachement à la liberté de l’information. »

Le Prix Lucas Dolega est doté par le fabricant de matériel photographique Nikon, qui offre au lauréat une dotation en matériel d'une valeur de 10 000 euros. Le reportage récompensé bénéficie en outre d'une exposition organisée à Paris ainsi que d'une parution dans l’album de Reporters sans frontières et dans un numéro de Polka Magazine, qui offrira au photographe la production d'un autre reportage.

Le 18 janvier 2012, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a remis son prix au premier lauréat du Prix Lucas Dolega, le photographe espagnol Emilio Morenatti, travaillant pour l'Associated Press, récompensé pour son reportage « Displaced in Tunisia. »

Lauréats[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]