Emilio Morenatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Emilio Morenatti
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Emilio Morenatti est un reporter-photographe espagnol, né à Saragosse en 1969.

Il est lauréat du Prix Lucas Dolega 2012, du Prix Ortega y Gasset en 2013 et du Prix Pulitzer de la photographie d'actualité en 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emilio Morenatti commence sa carrière de photojournaliste en 1988 dans un journal local, El periódico del Guadalete, à Jerez de la Frontera, la ville où il a grandi en Espagne[1].

En 1992, il rejoint l’agence EFE, la principale agence de presse espagnole et s’installe à Séville. De là, il couvre de nombreux événements nationaux et internationaux, dont plusieurs Jeux Olympiques et la guerre d’Irak.

Fin 2003, il est à Kaboul pour l’agence Associated Press et couvre la transition démocratique qui suit la chute du régime Taliban.

En 2005, Associated Press l’envoie au Moyen-Orient à Gaza et Jérusalem[2]. En 2006, il est kidnappé à Gaza par quatre hommes armés avant d’être libéré un jour plus tard, indemne[2]. Il couvre ensuite l’Asie Centrale au Pakistan pour AP.

En août 2009, il est gravement blessé en Afghanistan, quand le véhicule où il a pris place avec un cameramen Indonésien, Andi Jatmiko, et deux soldats américains, saute sur un engin explosif improvisé dans la province de Kandahar[3]. Il perd son pied gauche dans l’explosion[4].

Il documente le sort de femmes pakistanaises défigurées après avoir eu le visage brûlé à l’acide, pour s’être « opposé à un mariage forcé, demandé le divorce ou s’être disputé simplement avec son mari »[5].

En 2021 Emilio Morenatti remporte le Prix Pulitzer de la photographie d'actualité pour ses photos de la pandémie de Covid-19 en Espagne, qui reflètent la souffrance des personnes âgées[6].

À partir d’octobre 2021, il documente au long cours sur les conséquences de l’éruption du volcan Cumbre Veja sur l'île de La Palma dans les îles Canaries[7].

Basé à Barcelone, Emilio Morenatti est éditeur et rédacteur en chef photo de The Associated Press pour l’Espagne et le Portugal[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

  • (en) Emilio Morenatti (préf. Marta Ramoneda), A Way of Living, La Fabrica, coll. « Photobolsillo », , 108 p. (ISBN 978-8415303206)
  • (es) Emilio Morenatti, Palestina/Afganistan, La Fabrica, , 312 p. (ISBN 978-8496466869)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

  • 1996 : Fuji Eureopean Press Awards[8]
  • 2008 : World Press photo, Photo Contest, Spot News, Singles, mention honorable[4]
  • 2008 : Pictures of the Year International, catégorie Photographer of the Year – Newspaper[9]
  • 2009 : Médaille d’or, National Headliner Awards[10],[4]
  • 2010 : Photographe de l’année du National Press Photographers Association[4]
  • 2011 : Festival international de photojournalisme Yonhap (Corée), 1er prix pour un reportage sur les victimes du choléra en Haïti[11]
  • 2012 : Prix Lucas Dolega pour son reportage « Displaced in Tunisia »[8]
  • 2013 : World Press photo, Photo Contest, Contemporary Issues, Singles, 3e prix[12]
  • 2013 : Prix Ortega y Gasset[13]
  • 2015 : Premios Solidarios ONCE Andalucía de la ONCE[14]
  • 2021 : Prix Pulitzer de la photographie d'actualité, catégorie Feature Photography pour sa couverture de la pandémie de Covid-19 en Espagne[6]
  • 2021 : Oversea Press Club of America Feature Photography Award, Associated Press, pour « Covid-19: Devastation and Death on Spain Eldery »[15]
  • 2021 : Prix Ángel Serradilla de l’Association de la presse de Huelva[16]
  • 2021 : Atlanta Photojournalism Seminar contest, 1er prix dans les catégories « Best Portfolio - Photographer of the Year »[17] et « Portrait/Personality »[18]
  • 2021 : TIME's Top 100 Photos of 2021[19]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le photographe espagnol Emilio Morenatti, prix Pulitzer 2021 », sur lepetitjournal.com (consulté le )
  2. a et b « Libération du photographe à Gaza », sur LExpress.fr, (consulté le )
  3. « Deux journalistes d'AP blessés en Afghanistan », sur L'Obs, (consulté le )
  4. a b c d et e « 2008 Emilio Morenatti SN | World Press Photo », sur www.worldpressphoto.org (consulté le )
  5. « Ces femmes pakistanaises que l'on punit à l'acide. », sur All Around The Girl, (consulté le )
  6. a et b (en) « Emilio Morenatti of Associated Press », sur www.pulitzer.org (consulté le )
  7. (en) Kenneth Dickerman, « Surreal photos show the aftereffects of the eruption of Spain’s Cumbre Vieja volcano », sur Washington Post, (consulté le )
  8. a et b « Emilio Morenatti : lauréat prix 2012 « Association Lucas Dolega » (consulté le )
  9. « Pictures of the Year International », sur www.poy.org (consulté le )
  10. Taiwan News, « AP among top winners at Headliner Awards », sur Taiwan News, (consulté le )
  11. « Inauguration d’une exposition de photojournalisme au Siège des Nations Unies à New York », sur www.un.org, (consulté le )
  12. « 2013 Emilio Morenatti CI3 | World Press Photo », sur www.worldpressphoto.org (consulté le )
  13. « Emilio Morenatti, Premio Ortega y Gasset de Periodismo Gráfico », sur web.archive.org, (consulté le )
  14. (es) Diario de Jerez, « La ONCE concede al jerezano Emilio Morenatti el Premio Solidarios 2015 », sur Diario de Jerez, (consulté le )
  15. « Citation for Excellence Winners », sur Oversea Press Club of America, (consulté le )
  16. (es) « La Asociación de la Prensa otorga el Premio Ángel Serradilla 2021 al fotoperiodista Emilio Morenatti », Heconomia.es,‎ (lire en ligne)
  17. « 2021 Best Portfolio · Atlanta Photojournalism Seminar », sur contest.photojournalism.org (consulté le )
  18. « 2021 Portrait/Personality · Atlanta Photojournalism Seminar », sur contest.photojournalism.org (consulté le )
  19. (en) « TIME's Top 100 Photos of 2021 », sur Time (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]