Pramila Jayapal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pramila Jayapal
Illustration.
Fonctions
Représentante des États-Unis
En fonction depuis le
(2 ans, 8 mois et 13 jours)
Circonscription 7e district de l'État de Washington
Prédécesseur Jim McDermott
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Madras (Inde)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Université de Georgetown
Kellogg School of Management
Religion Hindouisme
Site web jayapal.house.gov

Pramila Jayapal, née le dans la ville indienne de Madras (aujourd'hui Chennai), est une femme politique américaine membre du Parti démocrate. Elle est élue pour le 7e district de l'État de Washington à la Chambre des représentants des États-Unis depuis 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pramila Jayapal est née à Chennai (alors Madras) avant de quitter l'Inde à l'âge de 5 ans pour l'Indonésie puis Singapour[1]. Elle arrive aux États-Unis lorsqu'elle a 16 ans. Après les attentats du 11 septembre 2001, elle fonde l'association Hate Free Zone (devenue OneAmerica) qui vient en aide aux immigrés et aux réfugiés aux États-Unis[2]. Elle est diplômée d'un baccalauréat universitaire de Georgetown et d'un MBA de la Kellogg School of Management[3].

En 2014, elle est élue sénatrice de l'État de Washington. Elle rassemble 67 % des voix face à Louis Watanabe dans le 37e district, qui comprend notamment le quartier de Columbia City (en) à Seattle[4].

Aux élections de 2016, elle se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 7e district de l'État de Washington pour succéder au Démocrate Jim McDermott, élu depuis 1988 et qui ne se représente pas. Le district, couvrant une grande partie de Seattle et quelques zones environnantes, est l'un des plus progressistes du pays. Elle reçoit le soutien de Bernie Sanders, Emily's List et Planned Parenthood[2]. Elle arrive largement en tête de la primaire non partisane avec 42 % des voix, devant un autre démocrate, le représentant d'État Brady Walkinshaw à 21 %[5], juste devant un autre démocrate, Joe McDermot, à 19%. Le premier républicain, Craig Keller n'obtient que 16%. Walkinshaw et elle sont d'accord sur la grande majorité des questions. Walkinshow, qui serait le premier représentant gay et latino de l'État au Congrès, l'attaque pour ses dons qui viennent essentiellement de l'extérieur du district, où elle n'a d'ailleurs pas sa résidence. Il est soutenu par le troisième homme de la primaire, Joe McDermott, et par le Seattle Times tandis que Jayapal reçoit le soutien du Stranger[6]. Lors de l'élection générale, elle est élue avec 56 % des voix face à Walkinshaw 44%[2],[5]. Elle est la première femme indo-américaine à être élue à la Chambre des représentants[2],[7]. En 2018, elle remporte la primaire non partisane avec 82% des suffrages face au candidat républicain Craig Keller et elle est réélue pour un second mandat à la chambre des Représentants lors des élections de mi-mandat de novembre 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « India-born Pramila Jayapal set to be first South Asian woman in US Congress », sur hindustantimes.com, (consulté le 27 novembre 2016).
  2. a b c et d (en) Emily Tate, « An Indian-American Woman Was Just Elected To The U.S. House For The First Time », sur huffingtonpost.com, (consulté le 27 novembre 2016).
  3. (en) Nina Huang et Sue Misao, « Watanabe, Jayapal throw hats into state senate race », sur nwasianweekly.com, (consulté le 27 novembre 2016).
  4. (en) « Jayapal Take 37th District Senate Seat, Initiative 594 Passes Overwhelmingly », sur southseattleemerald.com, (consulté le 27 novembre 2016).
  5. a et b (en) By Daniel Beekman, Lynn Thompson et Claudia Rowe, « Pramila Jayapal defeats Brady Walkinshaw in Washington’s 7th Congressional District », sur seattletimes.com, (consulté le 27 novembre 2016).
  6. (en) Bryan Cohen, « As Jayapal vows to take Seattle progressivism to D.C., Walkinshaw touts local focus in 7th District », sur capitolhillseattle.com, (consulté le 27 novembre 2016).
  7. (en) « Pramila Jayapal becomes first Indian-American woman to be elected to the U.S. House », sur thehindu.com, (consulté le 27 novembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]