Archaeoprepona demophon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Potamis superba thalpius)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archaeoprepona demophon , communément appelé Lueur bleue[1], est un insecte lépidoptère diurne de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Charaxinae et du genre Archaeoprepona.

Description[modifier | modifier le code]

Archaeoprepona demophon est un grand papillon d'une envergure de 86 mm à 120 mm, aux ailes antérieures à bord externe concave et aux ailes postérieures à bord externe ondulé[2],[3]. Le dessus est marron à noir suivant les sous-espèces avec une barre bleu clair à bleu-vert au centre des ailes antérieures et des ailes postérieures formant un grand V.

Le revers est beige marbré nacré.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les adultes se nourrissent de sève mais aussi de charogne, bouse et les fruits qui pourrissent en forêt[4].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de ses chenilles sont des Annona (Annonaceae) et Malpighia glabra (Malpighiaceae)[5],[6].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Archaeoprepona demophon est présent en Amérique, au Mexique, au Honduras, au Guatemala, au Nicaragua, à Panama, en Colombie, en Équateur, en Bolivie, au Brésil, au Suriname et en Guyane[6],[7]. Il serait aussi présent dans l’extrême sud du Texas[8],[9].

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside en forêt sur les deux côtes Atlantique et Pacifique à des altitudes comprise entre le niveau de la mer et 1 600 mètres[3].

Systématique[modifier | modifier le code]

  • L'espèce Archaeoprepona demophon a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Papilio demophon[10].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Papilio demophon Linnaeus, 1758 Protonyme
  • Prepona demophon (Godman & Salvin, 1884)[11]

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces :

  • Archaeoprepona demophon demophon
Synonymie pour cette sous-espèce :
Papilio luctuosus (Walch, 1775)
Papilio sysiphus (Cramer, 1777)[12]
Morpho sysiphe (Hübner, 1819)
  • Archaeoprepona demophon centralis (Fruhstorfer, [1905])
Synonymie pour cette sous-espèce :
Prepona demophon centralis (Fruhstorfer, 1905) Basionyme
  • Archaeoprepona demophon extincta (Staudinger, 1886)
  • Archaeoprepona demophon muson (Fruhstorfer, 1905)
Synonymie pour cette sous-espèce :
Prepona demophon muson (Fruhstorfer, 1905)
  • Archaeoprepona demophon occidentalis (Stoffel & Descimon, 1974)
Synonymie pour cette sous-espèce :
Prepona demophon occidentalis (Stoffel & Descimon, 1974) Basionyme
  • Archaeoprepona demophon thalpius (Hübner, [1814])
Synonymie pour cette sous-espèce :
Potamis superba thalpius (Hübner, 1814)[13]
Prepona catachlora (Staudinger, 1886)
Archaeoprepona demophon pamenes (Fruhstorfer, 1916)
Archaeoprepona demophon xyniatus (Fruhstorfer, 1916)
Archaeoprepona demophon zoranthes (Fruhstorfer, 1916)

Liste des sous-espèces suivant funet[14]:

  • Archaeoprepona demophon demophon
  • Archaeoprepona demophon andicola (Fruhstorfer, 1904)
  • Archaeoprepona demophon antimache (Hübner, [1819])
  • Archaeoprepona demophon crassina (Fruhstorfer, 1904)
  • Archaeoprepona demophon gulina (Fruhstorfer, 1904)
  • Archaeoprepona demophon insulicola (Fruhstorfer, 1897)
  • Archaeoprepona demophon mexicana Llorente, Descimon & Johnson, 1993

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Archaeoprepona demophon se nomme Lueur bleue en français et One-spotted Prepona en anglais[3],[8].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de l'espèce sur le site de l'Insectarium de Montréal
  2. « fiche 1202 », sur sangay.eu (consulté le 5 mars 2012)
  3. a b et c « Archeoprepona demophon », sur papiliorama.ch (consulté le 5 mars 2012)
  4. Archaeoprepona amphimachus sur learn about butterflies
  5. DeVries, Philip J.; The Butterflies of Costa Rica; Vol. I: Papilionidae, Pieridae, Nymphalida
  6. a et b « Archeoprepona », sur funet.fi (consulté le 5 mars 2012)
  7. « Archeoprepona demophon », sur butterfliesandmoths.org (consulté le 5 mars 2012)
  8. a et b « Archeoprepona demophon », sur butterfliesofamerica.com (consulté le 5 mars 2012)
  9. « Archeoprepona demophon », sur entoflorachne.com (consulté le 5 mars 2012)
  10. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 464
  11. Godman & Salvin, [1884], Biol. centr.-amer., Lep. Rhop. 1: 320
  12. Cramer, [1777]; Uitl. Kapellen 2 (9-16): pl. 158, f. C
  13. Hübner, [1814]; Samml. exot. Schmett. 1 : pl. 71
  14. funet

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens taxonomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence NCBI : Archaeoprepona demophon