Porte de Fatima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Porte de Fatima
Présentation
Type
Localisation
Pays
Région
Division administrative
Commune
Coordonnées

La Porte de Fatima ou Porte de Fatmé (également connue sous le nom de Passage du bon mur) est une place située dans la ville libanaise de Kfar Kila, à la frontière avec Israël. La porte de Fatima est un lieu symbolique[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors du début de la guerre du Liban en 1976, les Israéliens ont ouvert le passage pour aider les chrétiens en lutte avec l'Organisation de libération de la Palestine (OLP)[2].

Fatima Mahbouba, une libanaise, est blessée au cours des combats et transportée vers l'hôpital israélien de Ramat Gan. Par la suite le passage prendre le nom de cette femme[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, Jean-Paul Labourdette, Dominique Auzias, Liban, Petit Futé, , 378 p. (ISBN 9782746949188)
  2. a et b Perrine Mouterde, « Israël érige un mur au Sud-Liban sous l'œil sceptique des habitants », France 24,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juillet 2012)