Poney classique allemand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poney classique allemand
image illustrative de l’article Poney classique allemand
Région d’origine
Région Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Caractéristiques
Morphologie Poney
Taille Jusqu'à 1,12 m
Robe Toutes possibles
Tête Petite
Caractère Intelligent et doux
Autre
Utilisation Équitation sur poney

Le Poney classique allemand est une race de poney d'Allemagne, adaptée à l'équitation pour enfants. La race a été formée à partir du Shetland américain, en visant un objectif sport-loisirs. Elle est récente, puisque la constitution de son stud-book ne remonte qu'à 2000.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Poney classique allemand descend du Shetland américain[1]. En 1965, Dieter Grober de Bad Gandersheim importe le champion américain de 1961, Jiggs, considéré comme l'étalon fondateur de la race allemande[2]. Cette race allemande est sélectionnée à partir de 1965[2],[3].

Les poneys Shetland américain sont admis rapidement en Allemagne, mais des difficultés se posent avec le stud-book mère du poney Shetland originel, en Grande-Bretagne[2]. À partir de l'année 2000, les Shetlands américains ne sont plus admis en Grande-Bretagne[2]. Les éleveurs n'acceptent pas que leurs poneys soient classés comme Shetland Partbred (croisements de Shetland), c'est pourquoi le stud-book allemand du Poney classique allemand est créé[2] la même année[3]. Il s'agit désormais d'une race à part entière, dont le standard est entièrement géré par des éleveurs allemands[2].

En 2000, à la constitution du stud-book, celui-ci compte 111 poneys[4].

Description[modifier | modifier le code]

Ponette classique allemande au galop

Le Poney classique allemand toise jusqu'à 1,12 m au garrot[5],[3]. Il s'agit d'un type sportif de poney Shetland, perçu comme élégant[1]. La tête est petite, surmontée de petites oreilles[1]. La croupe est musclée et ronde, avec une queue attachée haut[1]. Les jambes sont fines[1]. Crinière, toupet et queue sont abondants[1].

Robes[modifier | modifier le code]

La robe la plus fréquente est l'alezan avec des crins lavés[1], mais toutes les couleurs de robe sont admises[5]. Les crins sont souvent plus clairs, avec du gène flaxen ou du gène silver, lui aussi très courant[5].

Le tempérament est réputé intelligent, doux et volontaire[1].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Il est prioritairement destiné à l'équitation sur poney pour les enfants, qu'elle soit de loisir ou sportive[1]. Il convient aussi pour le show[3] et l'attelage léger[1].

Diffusion de l'élevage[modifier | modifier le code]

La race est indiquée comme native et comme en danger d'extinction dans la base de données DAD-IS[4]. En 2016, le cheptel est de 369 poneys[4].

Présentation de la race au Landwirtschaftliches Hauptfest de 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Rousseau 2016, p. 198.
  2. a, b, c, d, e et f (de) « Interessengemeinschaft Deutsches Classic-Pony - Geschichte des Classic-Pony's », www.classic-pony.com (consulté le 21 avril 2018).
  3. a, b, c et d Behling 2016, p. 109.
  4. a, b et c DAD-IS.
  5. a, b et c (de) « Interessengemeinschaft Deutsches Classic-Pony - Die Rasse », www.classic-pony.com (consulté le 21 avril 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]