Mégalopole japonaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Comparaison de nuit de la mégalopole de BosWash et de la mégalopole japonaise.

La mégalopole japonaise, Taiheiyō Belt (太平洋ベルト, Taiheiyō beruto?, littéralement « ceinture Pacifique ») en japonais, aussi connue en français sous le nom de Corridor du Tōkaidō (d'après la principale voie de communication qui la traverse, Tōkaidō), est une mégalopole qui s'étend sur 1 300 km entre la préfecture d'Ibaraki au nord et la préfecture de Fukuoka au sud, et rassemble 105 millions d'habitants, soit environ 80 % de la population japonaise sur 6 % du territoire[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Cet ensemble urbain est considéré comme le cœur démographique et politique du Japon[1]. Les quatre principales zones qui le constituent sont :

Les autres grandes zones urbaines de la mégalopole sont autour de Shizuoka, Hamamatsu, et Okayama.

Sapporo (Hokkaidō), Sendai et Niigata, plus au nord, bien que respectivement cinquième, douzième et seizième villes les plus peuplées du Japon, ne font pas partie de la mégalopole japonaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guy Burgel et Alexandre Grondeau, Géographie urbaine, Hachette Éducation, , 288 p. (ISBN 201000003X et 9782010000034), p. 55-57