Placide Deseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Archimandrite Placide
Description de cette image, également commentée ci-après

Le Père Placide en 2011

Alias
Père Placide
Naissance
Issy-les-Moulineaux
Nationalité française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Activité principale
Autres activités
traducteur
Formation

Compléments

L'archimandrite Placide Deseille, né le 16 avril 1926 à Issy-les-Moulineaux en France est un moine et théologien orthodoxe. Le titre honorifique d'archimandrite indique sa fonction d'abbé au sein de l'Église orthodoxe. Il est connu comme fondateur des dépendances (métochia) athonites en France : Monastère orthodoxe Saint-Antoine-le-Grand (ru) (1978) à Saint-Laurent-en-Royans dans la Drôme, et Monastère de la Protection de la Mère de Dieu (1985), qui devait être plus connu par la suite sous le nom de Monastère de Solan dans le Gard[1].

Il est le fondateur de la collection « Spiritualité Orientale » de l'Abbaye Bellefontaine. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire du monachisme et de la spiritualité orthodoxe dont il est spécialiste[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1926, Placide Deseille est devenu à l'âge de seize ans moine de l'abbaye cistercienne de Bellefontaine.

À la recherche du christianisme authentique, il a fondé en 1966 un monastère de rite byzantin à Aubazine, en Corrèze.

En 1977 les moines du monastère ont décidé de devenir orthodoxes et ils sont reçus dans l’Église orthodoxe au monastère de Simonopetra au Mont Athos. Rentré en France avec les pères Elie (Ragot) et Séraphin (Pyotte), le père Placide a fondé les métochia athonites.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les saints moines d’Orient, IVe siècle (coll. « Les écrits des saints »), Ed. du Soleil levant, Namur 1959.
  • L’Évangile au désert, Les Ed. du Cerf, Paris 1965 ; 2e éd., O.E.I.L. / YMCA-PRESS, Paris 1985 ; 3e éd. Les Ed. du Cerf, Paris 1999. Trad. en italien, Ed. Qiqajon, Comunità di Bose 2000. Trad. grecque : Ed. Tinos, Athènes s.d.
  • L’Échelle de Jacob et la vision de Dieu. Spiritualité monastique. Aubazine 1974.
  • La Fournaise de Babylone. Guide spirituel. Ed. Présence, Paris-Sisteron 1974 ; 2e Ed. Monastère Saint-Antoine-le-Grand s.d. Trad. italienne : Fuoco ardente. Guida spirituale, Comunità di Bose 1998.
  • Principes de spiritualité monastique (coll. « Vie Monastique », n° 1), Abbaye de Bellefontaine 1974.
  • Regards sur la tradition monastique (coll. « Vie Monastique », n° 3), Abbaye de Bellefontaine 1974.
  • Hè Poreia mou pros tèn Ortodoxia, trad. Symeon Koutsa, Ed. Akritas, Athènes 1986.
  • Nous avons vu la vraie Lumière. La vie monastique, son esprit et ses textes fondamentaux (coll. « Sophia »), Ed. de l’Age d’Homme, Lausanne 1990.
  • L’esprit du monachisme pachômien (coll. « Spiritualité Orientale », n° 2), Abbaye de Bellefontaine 1968. Trad. italienne, en collab. avec Enzo Bianchi, Pacomio e la vita comunitaria, Comunità di Bose 1990. Trad. grecque : Ed. Tinos, Athènes 1992.
  • Filocàlia, Introduccions de Placide Deseille, traduccions de Miquel Ambros i collab. (coll. Classics del Cristianisme), Facultat de Teologia de Catalunya, Ed. Proa, Barcelone 1994.
  • Nostalgia Ortodoxiei, trad. Dora Mezdrea, Ed. Anastasia, Bucarest 1995.
  • La Spiritualité orthodoxe et la Philocalie (coll. « L’Aventure intérieure »), Bayard Editions, Paris 1997 ; 2e éd., coll. « Spiritualités vivantes » n° 197, Albin-Michel, Paris 2003. Trad. en russe, Moscou 2006 ; en grec, éd. Akritas, Athènes 1999.
  • Certitude de l’Invisible. Éléments de doctrine chrétienne, Presses Saint Serge-Institut de Théologie Orthodoxe, Paris 2002.
  • Corps, Âme, Esprit, par un orthodoxe, Ed. Le Mercure Dauphinois, Grenoble 2004.
  • Règle de vie. Typicon du Monastère Saint-Antoine-le-Grand, Monastère Saint-Antoine-le-Grand 2006.
  • Propos d'un moine orthodoxe. Entretiens avec Jean-Claude Noyé, Paris, Lethilleux, 2010
  • Le monachisme orthodoxe. Les principes et la pratique, Paris, Cerf, 2013

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Petit Horologion, Livre de prière des Heures, Monastère Saint-Antoine-le-Grand et Monastère de Solan, 2011 (2e édition revue et augmentée).
  • Guerric d’Igny, Sermons I et II (coll. « Sources Chrétiennes », n° 166 et 202), Ed. du Cerf, Paris 1970 et 1973.
  • Les Psaumes, prières de l’Église. Le Psautier des Septante, YMCA Press, Paris 1979 ; 2e éd., Ed. Tinos, Athènes s.d. ; réimpr. Monastère Saint-Antoine-le-Grand 1999.
  • S. Jean Climaque, L’Échelle sainte (coll. « Spiritualité Orientale », n° 24, Abbaye de Bellefontaine 1979 ; 2e éd. sous presse, ibid. 2007.
  • Les Homélies spirituelles de saint Macaire d’Égypte. Le Saint-Esprit et le chrétien (coll. « Spiritualité Orientale », n° 40), Abbaye de Bellefontaine 1984.
  • Tito Colliander, Le Chemin des Ascètes. Initiation à la vie spirituelle (coll. « Spiritualté Orientale », n° 12), Abbaye de Bellefontaine 1973 ; 2e éd. Monastère Saint-Antoine-le-Grand s.d.
  • Les divines Liturgies de saint Jean Chrysostome, de saint Basile le Grand et des Présanctifiés, Monastère Saint-Antoine-le-Grand s. d.
  • Recueil d’Acathistes, Monastère Saint-Antoine-le-Grand s. d.
  • S. Isaac le Syrien, Discours ascétiques selon la version grecque, Monastère Saint-Antoine-le-Grand et Monastère de Solan, 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]