Pietro Monticelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pietro Monticelli
Fonction
Ministre des Travaux publics du royaume de Sardaigne (d)
-
Bartolomeo Bona (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 46 ans)
GênesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Pietro MonticelliVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Royaume d'Italie (à partir du )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Le marquis Pietro Monticelli, de son nom complet Giovan Pietro Monticelli, fils naturel de Borri[1], né le à Gênes dans le Piémont (Italie), mort le à Gênes, est un homme politique du Royaume de Sardaigne, appartenant à la gauche modérée de tendance anticléricale. Il est aussi un important artisan de l'unité italienne, et l'un des acteurs du Risorgimento, avec Giuseppe Mazzini, Giuseppe Garibaldi, Camillo Cavour et Victor-Emmanuel II de Savoie[2].

Pietro Monticelli est élu député au collège de Rivarolo ligure, faubourg industriel au nord-ouest de Gênes en Italie, et plus tard au collège de Sestri Ponente. Il est nommé ministre des Travaux publics, le dans le nouveau ministère de Alfonso La Marmora, président du conseil du royaume de Sardaigne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ezio Flori, Il figliastro del Manzoni, Stefano Stampa: dal carteggio inedito di don Stefano, Volume 2, Istituto editoriale cisalpino, (lire en ligne), p. 537
  2. Federico augusto Negro, Rivista contemporanea nazionale italiana, Istituto editoriale cisalpino, (lire en ligne), p. 160

Lien externe[modifier | modifier le code]