Pierre Yves Lador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Yves Lador, né le à Cossonay dans le canton de Vaud, est un écrivain et bibliothécaire vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Intéressé depuis sa jeunesse par tout ce qui touche au monde du livre, Pierre Yves Lador entreprend des études de lettres à l'Université de Lausanne, enseigne pendant deux ans avant d'être engagé à la Bibliothèque municipale de Lausanne.

Directeur de cette bibliothèque pendant vingt-deux ans, Pierre Yves Lador rassemble la plus grande collection de bandes dessinées de Suisse.

On lui doit plusieurs récits et romans. Pierre Yves Lador signe également plusieurs nouvelles ou récits érotiques.

Publications[modifier | modifier le code]

Romans et récits[modifier | modifier le code]

  • Le rat, la Célestine et le bibliothécaire, L'âge d'Homme, 1978,
  • Lune de nielle, ou les phantasmes communiquants éditions de l'Aire, 1980,
  • L'essaim d'or éditions de l'Aire 1998,
  • Solide obsidienne ou Quand le soleil se couche L'âge d'Homme, 2000.
  • Les secrets d'un homme discret, 1910-2004, 2005, texte dédié au père de l'auteur.
  • L'enquête immobile : roman, Olivier Morattel, 2011,
  • La Guerre des légumes, Olivier Morattel, 2010, préfacé par Stéphane Bovon,
  • Les Chevaux sauveurs, nouvelles, Hélice Hélas Éditeur, 2015, (ISBN 978-2-940522-26-2)

Poésie[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Récits érotiques[modifier | modifier le code]

  • La fin d'un village vaudois (publié sous le pseudonyme de Boris E. Dare Live)
  • Le vol de Samara publié en juillet 2005 dans "L'Hebdo",
  • L'étang et les spasmes dans la bande dessinée, Éditions Castagnééé, 2006,
  • Pampilles arborescentes - Zodiaque érotique, Éditions Castagnééé, 2008.

Distinctions[modifier | modifier le code]

38e Prix des écrivains vaudois.

Sources[modifier | modifier le code]