Pierre Sautreuil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Sautreuil
Pierre Sautreuil (2018).jpg
Pierre Sautreuil (Librairie Mollat, 2018)
Biographie
Naissance
Nationalité
française
Formation
Activité
Autres informations
Distinction
Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre du jeune reporter (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Pierre Sautreuil, né le à Beauvais, est un journaliste français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2014, pigiste pour L’Obs en Russie puis en Ukraine [2].

En 2015, il est lauréat du prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, catégorie jeune reporter, pour son reportage « Nouvelle Russie » publié dans L'Obs[3] ,[4].

En 2016, il est diplômé en journalisme à Sciences Po Paris .

En 2018, il publie aux éditions Grasset Les Guerres perdues de Youri Beliaev, un livre dans lequel il brosse le portrait d’un mercenaire russe rencontré dans le Donbass[5],[6]. Un récit qui lui vaut le prix du Livre du Réel[7][source insuffisante].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Sautreuil », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018).
  2. « Pierre Sautreuil », sur www.grasset.fr, (consulté le 22 février 2020)
  3. « Pierre Sautreuil primé pour son reportage en Ukraine, publié dans "L'Obs" », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018).
  4. « Palmarès 2015 - Les reporters à l’honneur des Prix Bayeux-Calvados », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018).
  5. « Ma rencontre avec un gangster néo-fasciste russe », Vice,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018).
  6. « Littérature : Emission spéciale en direct du Salon du livre de Paris. », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 18 mars 2018).
  7. « Le prix du Livre du Réel 2018 récompense Pierre Sautreuil et Maggie Nelson », Livres Hebdo,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juillet 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]