Pierre Philibert de Blancheton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Philibert de Blancheton
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Pierre Philibert de Blancheton () est un homme politique, mécène de la musique et collectionneur français. De 1724 jusqu'à sa mort, trente ans plus tard, il est membre du Parlement de Metz[1].

Réputé pour sa passion en tant que collectionneur d'œuvres musicales, Pierre Philibert de Blancheton l'est tout particulièrement pour la constitution du Fonds Blancheton (c. 1741). Il s'agit de l'une des plus importantes collections de musique instrumentale du début du XVIIIe siècle existant. La collection, répartie en 27 volumes, contient un total de 301 œuvres par 104 compositeurs[2], dont la plupart italiens, du début du XVIIIe siècle. D'une importance particulière dans la collection sont les 25 symphonies d'Antonio Brioschi et plusieurs des premières symphonies de Giovanni Battista Sammartini. Parmi le fonds se trouve également des ouvertures (52 œuvres), des sonates (27 œuvres), des trios et un grand nombre de concertos pour violon de compositeurs tels que Domenico Alberti, Giuseppe Ferdinando Brivio, Angelo Maria Scaccia, Giovanni Battista Somis et Carlo Zuccari[3],[4].

Carlo Tessarini lui dédie son recueil des Sei trio a due violini e basso, opus 6, publié à l'origine à Paris vers 1743/1744[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pierre Philibert de Blancheton » (voir la liste des auteurs).
  1. Antonio Brioschi, Six symphonies, Volume 51, Madison, Wisconsin, A-R Editions, Inc, , p. 56.
  2. Benoit 1992, p. 75.
  3. Jehoash Hirshberg, Ten Italian violin concertos from Fonds Blancheton: Part 1, A-R Editions, Inc, (lire en ligne), vii
  4. Simon McVeigh and Jehoash Hirshberg, The Italian Solo Concerto, 1700-1760: Rhetorical Strategies and Style History, Boydell & Brewer, (lire en ligne), p. 262
  5. Fiche RISM sur rism.info.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]