Lionel de La Laurencie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lionel de La Laurencie
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Lionel de La Laurencie, né à Nantes le et mort à Paris le , est un musicologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Major de l’école nationale des Eaux et Forêts, il se consacre à la musique à partir de 1898.

Il étudie à l’université de Grenoble puis à Nancy. Habile violoniste, il approfondit ses connaissances musicales avec Léon Reynier, maître de violon, et s’inscrit au Conservatoire de Paris, où il est l’élève de Bourgault-Ducoudray dans les classes d'harmonie et d'histoire de la musique.

Il enseigne l’histoire de la musique à l’école des hautes études en sciences sociales et écrit pour les plus notables revues musicales françaises.

Il dirige la revue Société française de musicologie et participe à l’Encyclopédie de musique et dictionnaire du Conservatoire sous la direction d’Albert Lavignac.

Il est le grand-père maternel du réalisateur Alain de Sédouy.

Publications[modifier | modifier le code]

Au nombre des publications de Lionel de La Laurencie figurent :

  • La légende de Parsifal et le drame musical de Richard Wagner, (1888)[1]
  • España, (1890). Texte sur Gallica
  • L'Académie de musique et le concert de Nantes, (1906)[1]
  • Rameau (1908)[1]
  • Lully, (1911)[1]
  • Deux imitateurs des bouffons, (1912)[1]
  • Les Créateurs de l'opéra français, (1920)[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Lionel De la Laurencie » (voir la liste des auteurs).

  1. a, b, c, d, e et f Dizionario di musica, A. Della Corte et G. M. Gatti, Paravia, 1956, p. 179

Liens externes[modifier | modifier le code]