Pierre Nourry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pierre Noury)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Nourry
Image illustrative de l’article Pierre Nourry
Portrait de Pierre Nourry
Biographie
Naissance
Lauzach (Bretagne, France)
Ordination sacerdotale
Décès
Vannes (Morbihan, France)
Prêtre de la cathédrale de Vannes
Recteur de Bignan
– ...
Recteur de La Chapelle-Neuve
Autres fonctions
Fonction laïque
Écrivain et traducteur

Pierre Nourry, né le à Lauzach (village de Kerglérec) en Bretagne et décédé le à Vannes (France) est un prêtre catholique breton, traducteur de la Bible en langue bretonne. Curé de Bignan il passe plusieurs années en exil en Espagne avant de revenir comme curé à Vannes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de petits paysans, les capacités intellectuelles de Pierre Nourry lui permirent de suivre des études au collège des jésuites de Vannes.

Il est ordonné prêtre catholique en 1767 à La Chapelle-Neuve, et nommé recteur de la paroisse de Bignan. « C'est depuis sa nomination à la place de recteur de Bignan qu'il s'occupa d'architecture et de poésie bretonne »[1]. Il s'occupa de la construction de l'église de Bignan.

Prêtre réfractaire il est contraint à l'exil par la révolution française et passe plusieurs années en Espagne et au Portugal. De retour dans son pays natal en 1802, il est nommé curé de Saint-Pierre de Vannes. Mort à Vannes le il est enterré à Bignan.

Pierre Nourry a traduit la Bible en breton (Vannetais) ; il est l'auteur de textes sur la religion et de textes insérés dans le Barzaz Breiz et de cantiques dont le plus connu est Pe trouz ar en douar.

Souvenir et hommage[modifier | modifier le code]

  • En Bretagne, au moins quatre rues portent son nom, d'après Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, 1997.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Erlannig Nourry, Pierre Nourry, Recteur de Bignan (1743-1804), Saint-Brieuc, Les Presses Bretonnes, 1978.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin de la Société archéologique du Morbihan, 1857. p. 11.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Filles de Jésus (de Kermaria)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Photos