Piéride de l'æthionème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pieris ergane

La Piéride de l'æthionème (Pieris ergane) est une espèce d'insectes lépidoptères (papillons) de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Pierinae et du genre Pieris.

Ce papillon appartient à la liste rouge des insectes de France métropolitaine (1994)[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

La Piéride de l'æthionème se nomme Mountain Small White en anglais, Blanca escasa en espagnol et Wedewitje en néerlandais.

Description[modifier | modifier le code]

Papillon[modifier | modifier le code]

L'imago de la Piéride de l'æthionème est un papillon blanc à revers jaune ocré clair. Le revers de l'aile postérieure jaune dispose d'écailles sombres équitablement disséminées[2]. La longueur de l'aile antérieure de la Piéride de l'æthionème varie de 19 à 24 mm. Le papillon a une coloration en grande partie blanchâtre. Le dessus de l'aile antérieure a une tache grise en forme de quadrilatère sur l'apex. Le dessous de l'aile antérieure est dénué de marque ou de point noir. Quelques écailles sombres sont disséminées sur le dessous des ailes postérieures des spécimens de la première génération de l'année[2].

Chenille et chrysalide[modifier | modifier le code]

Ses œufs sont pondus isolément. La chenille est verte avec des points noirs entourés de jaune sur les flancs.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

La Piéride de l'æthionème connaît deux générations sur l'année dans les Alpes (trois générations dans les Pyrénées). Le papillon est présent d'avril à août. Elle hiverne à l'état de chrysalide.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes sont des Brassicacées. Les chenilles sont présentes d'avril à septembre sur une Brassicacée dénommée Æthionème des rochers (Aethionema saxatile)[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

La Piéride de l'æthionème est présente en Europe du sud et à l'ouest de l'Asie en colonies isolées. En France, on la trouve dans les Hautes-Alpes, la Drôme, l'Isère, les Pyrénées-Orientales et l'Aude. En Europe, le papillon est également présent dans la partie orientale de l'Espagne, en Italie, dans les Balkans et en Bulgarie. En Asie, il est présent de la Turquie jusqu'au nord de l'Iran[2],[3],[4].

Biotope[modifier | modifier le code]

Le papillon est inféodé aux escarpements rocheux herbus, aux pentes caillouteuses chaudes entre 1 000 et 2 200 mètres d'altitude.

Systématique[modifier | modifier le code]

Pieris ergane a été nommé par Carl Geyer en 1828.

Synonyme : Artogeia ergane Geyer, 1828[5]

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Pieris ergane detersa Verity, 1911, dans les montagnes d'Arménie et le Caucase
  • Pieris ergane elbursina Bytinski-Salz, 1937[6]

Protection[modifier | modifier le code]

La Piéride de l'æthionème appartient à la liste rouge des insectes de France métropolitaine (1994)[1]. Il figure à l'article 3 de l'arrêté du fixant les listes des insectes protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Liste rouge des insectes de France métropolitaine (1994) » [archive du ], Inventaire national du Patrimoine naturel en France (consulté le )
  2. a b c et d Tristan Lafranchis, Les Papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles, Mèze, Éditions Biotope, , 448 p. (ISBN 2-9510379-2-9), p. 151
  3. (en) « Pieris ergane (Geyer, 1828) », Butterflies of Bulgaria (consulté le )
  4. lepinet
  5. INPN taxonomie
  6. funet
  7. légifrance arrêté du 23 avril 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]