Phoneutria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir araignée-banane.

Phoneutria est un genre d'araignées aranéomorphes de la famille des Ctenidae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent en Amérique du Sud et en Amérique centrale.

Description[modifier | modifier le code]

Morsure[modifier | modifier le code]

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

Les araignées de ce genre sont surnommées araignée-banane, car elles ont la réputation de se cacher dans les régimes de bananes. Elles sont également réputées pour leur puissant venin, qui leur vaut d'être présentées dans les médias comme très dangereuses avec peu de nuances sur leur véritable impact[1]. Sur 422 envenimations de Phoneutria au Brésil, seuls deux jeunes enfants sont morts, alors que 90 % des 10-70 ans et 80 % des moins de 10 ou plus de 70 ans n'avaient que de légers symptômes ou aucune réaction[2]. En épidémiologie, les morsures de ces araignées sont désignées sous le nom de « phoneutrisme », directement dérivé du nom scientifique. Phoneutria nigriventer est l'espèce du genre pour laquelle on recense le plus de morsures. Le Brésil est le pays le plus touché, avec des milliers de morsures par année, qui ont surtout lieu entre mars et avril, qui doit correspondre à la période de reproduction des araignées, qui se trouvent alors davantage dans les habitations[3].

Venin et symptômes[modifier | modifier le code]

La morsure par une araignée du genre Phoneutria cause une douleur immédiate associée à la transpiration et à la chair de poule. Un érythème apparaît sur la zone touchée, souvent sans la trace des chélicères. La morsure peut provoquer de nombreux symptômes peu spécifiques, comme nausées, vomissements, tachycardie, hypertension ou troubles de la visions[3]. Chez les hommes, et en particulier chez les jeunes garçons, du priapisme peut aussi être observé[3]. Un composant de ce venin, le Tx2-6 est à l'étude dans le cadre de la recherche sur le traitement de l'impuissance sexuelle[4],[5],[6]. On ne recense que peu d'envenimations sévères. Elles représentent moins d'un cas sur cent et concernent principalement les enfants. Ces envenimations sévères se caractérisent par des vomissements persistants et des altérations du système nerveux autonome pouvant entraîner un œdème pulmonaire, un choc ou la mort[2],[3].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon The World Spider Catalog 12.0[7] :

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Perty, 1833 : Arachnides Brasilienses. Delectus animalium articulatorum quae in itinere per Braziliam annis 1817 et 1820 jussu et auspiciis Maximiliani Josephi I. Bavariae Regis Augustissimi peracto collegerunt dr. J. B. de Spix et dr. C. F. Ph. de Martius. Monachii, p. 191-209.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard S. Vetter, Rodney L. Crawford et Donald J. Buckle, « Spiders (Araneae) Found in Bananas and Other International Cargo Submitted to North American Arachnologists for Identification », Journal of Medical Entomology,‎ (DOI 10.1603/ME14037)
  2. a et b (en) F. Bucaretchi, C. R. Deus Reinaldo, S. Hyslop, P. R. Madureira, E. M. De Capitani et R. J. Vieira, « A clinico-epidemiological study of bites by spiders of the genus Phoneutria », Revista do Instituto de Medicina Tropical de São Paulo, vol. 42,‎ , p. 17-21
  3. a, b, c et d (en) Geoffrey K. Isbister et Hui Wen Fan, « Spider bite », Lancet, vol. 378, no 9808,‎ , p. 2039-2047 (lire en ligne)
  4. "Venom From the Banana Spider Could Be the New Viagra". National Geographic, September 10, 2012. Accessed June 11, 2013.
  5. Natural Viagra: Spider bite causes prolonged erection. Live Science, April 30, 2007. Accessed March 30, 2012.
  6. Pat Hagan, « Venom from world's deadliest spider could cure erectile dysfunction within 20 minutes | Mail Online », Dailymail.co.uk,‎ (consulté le 16 octobre 2012)
  7. Platnick, 2011 : The world spider catalog (American Museum of Natural History).