Philippe Perret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Cet article concerne le footballeur et entraîneur suisse. Pour le styliste français, voir Philippe Perret (styliste).
image illustrant un footballeur image illustrant suisse
Cet article est une ébauche concernant un footballeur suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Philippe Perret
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (55 ans)
Lieu La Sagne (Suisse)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 19781998
Poste Milieu défensif puis entraîneur
Parcours senior 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1978-1998 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax 540 (27)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1983-1988 Drapeau : Suisse Suisse 14 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1998-2000 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax (assistant)
2000-2001 Drapeau : Suisse Yverdon-Sport
2002-2004 Drapeau : Suisse FC Fribourg
2004-2007 Drapeau : Suisse FC La Chaux-de-Fonds
2007-2008 Drapeau : Suisse FC Serrières
2008-2013 Drapeau : Suisse FC Bienne
2013-2015 Drapeau : Suisse FC Fribourg
2016-2017 Drapeau : Suisse Yverdon-Sport
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 10 avril 2017

Philippe Perret, dit "Petchon", est un ancien footballeur international suisse et actuellement entraîneur de football, né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière de footballeur il n'a connu qu'un seul et unique club, Neuchâtel Xamax avec lequel il a joué durant 20 saisons (27 buts en 540 matches de D1) dont de nombreuses fois en coupe d'Europe. Il est aujourd'hui encore le joueur le plus emblématique de Neuchâtel Xamax, où il détient de loin le record du plus grand nombre de matches joués. S'il a commencé sa carrière en attaque, il est rapidement devenu un milieu défensif, typique numéro 6.

Il a également porté le maillot de l'équipe nationale à 14 reprises entre 1983 et 1988.

Au terme de sa carrière de joueur, il devient entraîneur assistant d’Alain Geiger dans son club de toujours, avant d’être nommé, en 2000, entraîneur principal d’Yverdon-Sport où il succède à Lucien Favre[1]. Après une première saison marquée par une relégation en Ligue nationale B et une défaite en finale de Coupe de Suisse face au Servette FC de Favre, Perret est limogé au mois d’août 2001[2]. Il entraîne ensuite successivement le FC Fribourg (entre 2002 et 2004), le FC La Chaux-de-Fonds (entre 2004 et 2007), le FC Serrières (durant la saison 2007-2008) et le FC Bienne (entre 2008 et 2013). Son contrat à Bienne non prolongé, il retourne à Fribourg en 2013[3], où il est limogé en octobre 2015[4]. Il rebondit quelques mois plus tard à Yverdon[5] avant d’être à nouveau licencié une année plus tard, malgré une deuxième place au classement[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SI, « Philippe Perret à Yverdon », L’Impartial,‎ , p. 21.
  2. Jean-François Berdat, « Le temps de la réflexion », L’Impartial,‎ , p. 17.
  3. « Fraîchement relégué en 1ère ligue Classic, le FC Fribourg sera entraîné en 2013/14 par Philippe Perret », sur rts.ch, (consulté le 10 avril 2017).
  4. jha, « Fribourg vire Philippe Perret », sur rtn.ch, (consulté le 10 avril 2017).
  5. Marc Fragnière, «Petchon» est de retour à YS, là où sa carrière de coach avait débuté, sur laregion.ch, (consulté le 10 avril 2017).
  6. Tim Guillemin, « Nouveau licenciement pour Philippe Perret », sur lematin.ch, (consulté le 10 avril 2017).