Philippe Dubreuil-Chambardel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubreuil-Chambardel et Dubreuil.

Philippe Dubreuil-Chambardel, né le à Tours, mort le à Tours, était avocat et écrivain et fut secrétaire général de l'Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Touraine, qu'il refonda avec son ami le professeur Émile Aron[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Louis Dubreuil-Chambardel, médecin, et de Geneviève Déribère-Desgardes, fille d'un homme politique.

Son père meurt lorsqu'il avait 5 ans, c'est via ses recherches et les publications de son père qu'il le découvrit et décida de lui rendre hommage via ses écrits.

Outre ses propres écrits , il fera publier ceux de son père et rédigea également la postface de la publication des Lettres parisiennes d'un révolutionnaire poitevin écrites par Pierre Dubreuil-Chambardel et rassemblées par Marie-Luce Llorca.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Académie de Touraine », sur www.inter-academies.fr (consulté le 9 octobre 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Catherine Réault-Crosnier, « Hommage à Philippe Dubreuil-Chambardel », Publications de l'Académie berrichone,‎ (lire en ligne). Document utilisé pour la rédaction de l’article