Philippe Christophe Frédéric de Hohenzollern-Hechingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Christophe Frédéric de Hohenzollern

Titre

Prince de Hohenzollern-Hechingen


(9 ans 6 mois et 2 jours)

Prédécesseur Eitel-Frédéric II de Hohenzollern-Hechingen
Successeur Frédéric Guillaume de Hohenzollern-Hechingen (1663-1735)
Biographie
Titulature Prince de Hohenzollern-Hechingen
Dynastie Maison de Hohenzollern-Hechingen
Nom de naissance Philipp Christoph Friedrich von Hohenzollern-Hechingen
Naissance
Hechingen
Décès (à 54 ans)
Château de Hechingen
Sépulture Hechingen
Père Jean Georges de Hohenzollern-Hechingen
Mère Françoise von Salm
Conjoint Marie-Sidonie de Bade-Rodemachern
Enfants Frédéric Guillaume de Hohenzollern-Hechingen (1663-1735)
Hermann Frédéric de Hohenzollern-Hechingen (1665-1733)
Léopold (1666-1684)
Philippe (1667-1667)
Marie-Marguerite (1668- )
Charles (1669-1669)
Marie-Marguerite (1670-1687)
François-Léopold-Joachim (1671-1671)
Religion Catholicisme romain
Description de l'image Hohenzollern-Hechingen-1.PNG.

Philippe Christophe Frédéric de Hohenzollern-Hechingen, (en allemand Philipp Christoph Friedrich von Hohenzollern-Hechingen) né le à Hechingen [1]et mort le au château de Hechingen[1] est le Prince régnant de Hohenzollern-Hechingen de 1661 à 1671. Il succède à son frère aîné Eitel-Frédéric II de Hohenzollern-Hechingen mort sans postérité masculine survivante. Capitulaire des cathédrales de Cologne et de Strasbourg jusqu'en 1660, il succède à son frère et quitte à cet effet les ordres avec dispense papale du .

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le quatorzième enfant de Jean Georges de Hohenzollern-Hechingen (1577-1623) et de Françoise von Salm (décédée en 1619)[2].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Philippe Christophe Frédéric de Hohenzollern-Hechingen épouse à Baden le Marie-Sidonie margrave de Bade-Rodemarchern (1635 - Château de Hechingen ), fille de Hermann-Fortunat Margrave de Bade-Rodemachern et d'Antonie-Elisabeth von Criechingen.

Huit enfants sont nés de cette union[3] :

De santé très fragile à la fin de sa vie, il meurt complètement paralysé.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Philippe Christophe Frédéric de Hohenzollern-Hechingen appartient à la quatrième branche (lignée Hohenzollern-Hechingen) issue de la première branche de la Maison de Hohenzollern. Cette quatrième lignée appartient à la branche souabe de la dynastie de Hohenzollern, cette lignée s'éteint en 1869 à la mort de Constantin de Hohenzollern-Hechingen.

Notes et Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, Tome V Hohenzollern, Waldeck, p. 45
  2. Detlev Schwennicke, Europaïsche Stammtafeln, Neue Folge, Band I.1 Tafel 120, Frankfurt am Main, 1998
  3. Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, Tome V Hohenzollern, Waldeck, pp. 71-72

Lien externe[modifier | modifier le code]