Philipp Jarnach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Philipp Jarnach est un pianiste et compositeur allemand, d'origine espagnole, né à Noisy-le-Sec le et décédé à Börnsen, près de Hambourg, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père était le sculpteur catalan Esteban Jarnach. Il fit ses études à Paris auprès d'Édouard Risler (piano) et d'Albert Lavignac (harmonie). Durant la Première Guerre mondiale, Jarnach enseigna la composition à Zurich. Il y rencontra Ferruccio Busoni avec qui il se lia d'amitié, et lorsque celui-ci mourut en 1924, il acheva son opéra Doktor Faust, créé à Dresde l'année suivante. À partir de 1927, il fut professeur à Cologne, puis directeur de la Musikhochschule de Hambourg de 1949 à 1959, tout en y enseignant la composition jusqu'en 1970.

Parmi ses élèves figurent Kurt Weill, Otto Luening, Wilhelm Maler, Bernd Alois Zimmermann, Jürg Baur, Eberhard Werdin et Nikos Skalkottas.

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • quintette à cordes (1920)
  • Sinfonia brevis, opus 14
  • 3 pièces pour piano (Ballabile, sarabande, burlesca) (1924)
  • quatuor à cordes, opus 16 (1924)
  • 2 sonates pour violon et piano
  • sonatine pour violoncelle et piano
  • sonatine pour flûte et piano
  • Musik zum Gedächtnis der Einsamen, pour quatuor à cordes et orchestre à cordes (1952)

Honneurs[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Cet article a été rédigé d'après l'article en anglais de Wikipedia et le dictionnaire de la musique de Marc Honegger (Bordas, 1986)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]