Phanérophyte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Phanérophytes (du grec ancien φανεσός, phanerós : apparent ; φυτόν phuton : plante), dans le système de classification des plantes du botaniste danois Christen Christiansen Raunkiær, sont des plantes ayant des bourgeons dormants aériens à plus de 50 cm de la surface du sol[1]. Ces plantes affrontent l'hiver en exposant à ses rigueurs des tiges porteuses de bourgeons (ex : le pin, le chêne, l'abricotier, le noisetier).

les phanérophytes ne subit pas des modifications morphologiques mais subit des modifications qualitatives et cophysiologiques.

Raunkiær distingue notamment :

  • les macrophanérophytes : leurs tiges ligneuses dépassent 8 m de hauteur
  • les mésophanérophytes  : leurs tiges ligneuses sont comprises entre 2 et 8 m de hauteur
  • les microphanérophytes : leurs tiges ligneuses sont comprises entre 0,5 et 2 m de hauteur
  • les nanophanérophytes : leurs tiges ligneuses ne dépassent pas 0,5 m de hauteur[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. larousse.fr
  2. C. Raunkiær, The Life Forms of Plants and Statistical Plant Geography, being the collected papers of C. Raunkiær., Oxford University Press, 1934, p. 2-104.