Perry Christie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Perry Christie
Perry Christie en novembre 2013.
Perry Christie en novembre 2013.
Fonctions
7e Premier ministre des Bahamas
En fonction depuis le
(4 ans 2 mois et 15 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Arthur Dion Hanna
Sir Arthur Foulkes
Dame Marguerite Pindling
Prédécesseur Hubert Ingraham
5e Premier ministre des Bahamas

5 ans et 1 jour
Monarque Élisabeth II
Gouverneur Dame Ivy Dumont
Paul Adderley
Arthur Dion Hanna
Prédécesseur Hubert Ingraham
Successeur Hubert Ingraham
Biographie
Nom de naissance Perry Gladstone Christie
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Nassau
Nationalité bahamienne
Parti politique Parti libéral progressiste
Conjoint Bernadette Hanna

Perry Christie
Premier ministre des Bahamas

Perry Gladstone Christie (né le à Nassau) est une personnalité politique des Bahamas. Leader du Parti libéral progressiste depuis 1997, il a été Premier ministre des Bahamas de 2002 à 2007, puis à nouveau depuis 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Perry Gladstone Christie est né le à Nassau d'un père chauffeur de taxi et d'une mère infirmière. Il a grandi sur l’île de New Providence où il suit ses études. Il est expulsé une première fois du lycée pour indiscipline et décide alors de reprendre très sérieusement ces études. Il les achève avec un Bachelor of Laws de l'Université de Londres obtenu en 1969. En parallèle à ses études, Perry Christie est aussi un athlète de haut niveau qui représenta son pays lors des Jeux de la Fédération des Indes occidentales de 1960 à Kingston (Jamaïque) et des Jeux Centro-américains et Caribéens de 1962, dans la même ville.

En 1969, peu de temps après avoir été reçu au Barreau d'Angleterre à Inner Temple il revient dans son pays et s'inscrit au barreau des Bahamas. Il fonde ensuite rapidement son propre cabinet d'avocat et s'engage à la même période en politique au sein du Parti libéral progressiste qui vient d'accéder au pouvoir sous la direction de Lynden Pindling. Il est particulièrement actif dans les cercles visant à la promotion des jeunes de la majorité noire du pays, ainsi que ceux s'intéressant à la politique internationale des Bahamas. En 1974, le Premier Ministre, Lynden Pindling, le nomme au Sénat des Bahamas. En janvier 1977, il est nommé président du Bureau des jeux, l'administration qui contrôle la florissante industrie du jeux aux Bahamas et quelques mois après, il est élu député lors des élections législatives. Le Parti progressiste libéral ayant encore remporté les élections, Lynden Pindling nomme Perry Christie ministre de la Santé et des Assurances sociales dans son gouvernement.

En 1982, le PLP ayant encore remporté les élections, il devient ministre du Tourisme, un secteur clé de l'économie bahamienne qu'il modernise et fait croître. En 1984, il est cependant renvoyer du gouvernement par Lynden Pindling. Il concourt donc comme candidat indépendant lors des élections de 1987, mais conserve son siège de Représentant. En 1990, il revient dans le giron du PLP et est nommé ministre de l'Agriculture de l'Industrie et du Commerce par Lynden Pindling. Après la défaite du PLP en 1992, il est élu comme co-laeder du parti en charge des activités extra-parlementaire. Après la défaite de 1997, il est élu comme seul leader du PLP et succède ainsi au charismatique Lynden Pindling. Il est alors désigné comme Leader of the Opposition.

En 2002, il remporte les élections législatives et devient le troisième Prime Minister of The Commonwealth of The Bahamas. Des ennuis de santé en 2005 l'oblige à quitter son poste quelques mois, il est alors remplacé par la vice-Premier Ministre Cynthia A. Pratt. En 2007, le PLP perd les élections, en particulier suite à un scandale sexuel impliquant le ministre de l'Intérieur, et Perry Christie redevient Leader of the Opposition. Il mène une opposition résolue au second gouvernement d'Hubert Ingraham. Le PLP remporte les élections de 2012 et Perry Christie redevient Premier ministre des Bahamas.