Perforatrice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Ne doit pas être confondu avec Poinçonneuse.

Une perforatrice est un outil utilisé pour perforer un objet ou un matériau. Plus couramment, la perforatrice accède aux deux côtés des objets à perforer et peut ainsi replier les extrémités de la perforation. C'est le modèle le plus courant, utilisé au bureau, en papeterie et pour la préparation des caisses en carton ou en bois mince. La partie à perforer est glissée entre les mâchoires de la perforatrice, qui opère comme une pince. Les extrémités peuvent se replier de deux façons selon le modèle de perforatrice, vers l'intérieur ou vers l'extérieur de la perforation. Selon le modèle de perforatrice, la pièce métallique qui replie les perforations peut pivoter et permet ainsi deux possibilités : les extrémités se replient l'une vers l'autre, ou se déplient vers l'extérieur. Il existe des modèles électriques de ces perforatrices.

Bureau et papeterie[modifier | modifier le code]

Dans les bureaux ou en papeterie, les perforatrices se présentent généralement sous forme de pinces, dont les mâchoires se croisent. Lorsqu'elles s'utilisent sans se poser au sol ou sur une table, on parle plutôt de poinçonneuse. La perforatrice et la poinçonneuse n'opèrent pas de la même façon.

La perforatrice a été officiellement inventée par un Allemand le . En 2017, pour rappeler cet événement, Google a dédié son Doodle à cet outil. Son inventeur est Friedrich Soennecken (1848-1919). Il imagine un outil de bureau capable de percer de petits trous dans du papier. Après avoir créé un modèle, il dépose un brevet en Allemagne et appelle son invention « Papierlocher fur Sammelmappen », qui sera ensuite désigné sous le nom de « perforatrice »[1].

Dans le langage familier, une perforatrice est aussi appelée trouilloteuse.

Mécanographie[modifier | modifier le code]

En mécanographie, le terme « perforatrice » désigne un appareil servant à perforer des cartes pour constituer un fichier de données, ou un programme. La perforatrice de carte peut être indépendante des machines de traitement : dans ce cas, on préfère utiliser le terme de poinçonneuse. C'est l'outil principal de travail dans les bureaux de saisie (perfo/vérif) d'un atelier de mécanographie. Il existait également des perforatrices automatiques (enregistreur de carte) connectées aux appareils de traitement (tabulatrice, ordinateur) pour perforer la sortie des résultats sur des cartes récapitulatives destinées à entrer dans de nouveaux traitements. Il s’agissait des premiers traitements par lots

Le même terme « perforatrice » (abr. : perfo.) désignait aussi l'opératrice de saisie. Ce poste de travail faisait partie des premiers emplois pourvus essentiellement par des femmes. En France, il a participé à leur émancipation professionnelle juste après la Seconde Guerre mondiale.

Industrie[modifier | modifier le code]

Dans l'industrie et la fabrication de pièce usinée, une perforatrice est une presse à découper.

Bâtiment et travaux publics[modifier | modifier le code]

Dans certains métiers du BTP, ce terme est synonyme de perforateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éléanor Douet, « Histoire de la perforatrice : l'outil de bureau fête ses 131 ans », sur rtl.fr le site du média RTL, (consulté le 14 novembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]