PayFit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PayFit
logo de PayFit

Création 2016
Forme juridique Société par actions simplifiées
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Firmin Zocchetto, Ghislain de Fontenay, Florian Fournier
Activité Paie et ressources humaines
Produits Logiciel SaaS de paie et RH
Effectif 220
Site web https://payfit.com/fr/

PayFit est une entreprise française qui développe un outil SaaS de gestion de paie et de gestion des ressources humaines. L'entreprise est présente en France, en Espagne, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Historique[modifier | modifier le code]

PayFit a été fondée en 2015 par Firmin Zocchetto, Ghislain de Fontenay et Florian Fournier. En janvier 2016, ils accueillent leur premier client. Jusqu'en mars 2016, la solution est en bêta avant d'être réellement lancée sur le marché en avril 2016[1].

Un an plus tard, 600 entreprises utilisent l'outil[2] et en juin 2018, plus de 2000 entreprises sont clientes de PayFit.

Après une levée de fonds d'amorçage de 500 000€ en janvier 2016 auprès de Kima Ventures, TheFamily et Thibaud Elzière (Fotolia), une deuxième levée de fonds de 5 millions d'euros intervient en octobre de la même année et permet de faire entrer le fonds d'investissement Otium Venture et Xavier Niel au capital de l'entreprise[3].

En juillet 2017, un troisième tour de table auprès du fonds d'investissement Accel permet de lever 14 millions d'euros supplémentaires pour accompagner l'hypercroissance de l'entreprise[4]. Cette même année, PayFit fait partie de la liste "Emerging 50" de KPMG, mettant en valeur les 50 startup fintech les plus prometteuses mondialement[5].

En juin 2019, Payfit lève 70 millions d'euros auprès de nouveaux actionnaires dont Eurazeo et BPI France. Les actionnaires historiques Accel et Kima Ventures participent également à ce tour de table. L'objectif est d'accélerer le développement européen de la société[6].

Produit et technologie[modifier | modifier le code]

Produit[modifier | modifier le code]

A l'origine conçu pour gérer la paie des employés au sein d'une entreprise, l'outil SaaS de PayFit s'est enrichi de plusieurs modules liés à la gestion des ressources humaines. Les congés et absences, les notes de frais, l'onboarding (accueil) des nouveaux employés ainsi que le suivi du temps de travail font partie des fonctionnalités disponibles.

L'ambition, à terme, est de proposer une solution qui permet de centraliser toute la gestion des ressources humaines d'une entreprise.[réf. nécessaire]

Technologie[modifier | modifier le code]

PayFit a développé son propre langage de programmation, le JetLang. Ce langage lui a permis de coder le code du Travail et les conventions collectives pour rendre la gestion de la paie et des déclarations sociales automatique et toujours à jour au niveau législatif et conventionnel[7].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Firmin Zocchetto, « The PayFit Growth Machine », sur Firmin Zocchetto, (consulté le 26 juillet 2018)
  2. Firmin Zocchetto, « Comment PayFit est passé de 1 à 600 clients en 1 an ? », sur Medium, (consulté le 26 juillet 2018)
  3. « Payfit lève 5 millions d’euros et double ses effectifs pour simplifier la gestion des fiches de paie », Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2018)
  4. « PayFit lève 14 millions d'euros pour développer sa solution en Espagne et en Allemagne », Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises,‎ (lire en ligne, consulté le 26 juillet 2018)
  5. (en-US) Fabrice Odent,Mikaël Ptachek, « Classement Fintech 100 », sur KPMG, (consulté le 26 juillet 2018)
  6. « PayFit lève 70 millions d'euros pour conquérir l'Europe », sur FrenchWeb.fr, (consulté le 18 juin 2019)
  7. « PayFit fait un carton - ITnumeric », sur www.itnumeric.com (consulté le 7 août 2018)