PayFit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

PayFit
logo de PayFit

Création 14/09/2015 : immatriculation
Forme juridique Société par actions simplifiées
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Firmin Zocchetto, Ghislain de Fontenay, Florian Fournier
Activité Programmation informatique (Ape : 6201Z)
Produits Logiciel SaaS de paie et RH
Effectif 550 (2021)[1]
SIREN 813487899[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web https://payfit.com/fr/

Chiffre d'affaires comptes non disponibles

PayFit est une entreprise française qui développe un outil SaaS de gestion de paie et de gestion des ressources humaines.

Historique[modifier | modifier le code]

PayFit a été fondée en 2015 par Firmin Zocchetto, Ghislain de Fontenay et Florian Fournier. L'entreprise débute officiellement son activité en [3].

En , Payfit réalise une levée de fonds d'amorçage de 500 000 euros auprès de Kima Ventures, TheFamily et Thibaud Elzière (Fotolia). En octobre de la même année, Payfit réalise un second tour de table de 5 millions d'euros auprès d'Otium Venture et Xavier Niel[4].

En , la startup lève 14 millions d'euros auprès Accel. En , Eurazeo et BPI France rejoignent les actionnaires historiques Accel et Kima Ventures lors d'un tour de table de 70 millions d'euros[5].

En , la société est labellisée dans le Next40[6].

En , Payfit réalise une cinquième levée de fonds de 90 millions d'euros auprès d'Eurazeo et Bpifrance via son fonds Large Venture, aux côtés de ses investisseurs historiques Accel, Frst et Xavier Niel. Avec ce tour de table, PayFit totalise 179 millions d'euros levés depuis sa création en 2016[1].

A l'issue d'une autre levée de fonds achevée en janvier 2022, pour un montant de 254 millions d'euros, PayFit acquiert une valorisation de 1,82 milliards d'euros, ce qui en fait la 23e licorne française[7].

Produit et technologie[modifier | modifier le code]

Produit[modifier | modifier le code]

À l'origine conçu pour gérer la paie des employés au sein d'une entreprise, l'outil SaaS de PayFit s'est enrichi de plusieurs modules liés à la gestion des ressources humaines.

Technologie[modifier | modifier le code]

PayFit a développé son propre langage de programmation, le JetLang[8]. Ce langage lui a permis de coder le code du Travail et les conventions collectives pour rendre la gestion de la paie et des déclarations sociales automatique.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b PayFit lève 90 millions d'euros pour poursuivre la numérisation des processus RH, L'Usine Digitale, 17 mars 2021
  2. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données)Voir et modifier les données sur Wikidata
  3. Firmin Zocchetto, « The PayFit Growth Machine », sur Firmin Zocchetto, (consulté le )
  4. Payfit lève 5 millions d'euros et vise l'Europe, Les Echos, 11 octobre 2016 (consulté le 17 mars 2021
  5. La start-up francilienne PayFit lève 70 M€, Le Monde Informatique, 17 juin 2019 (consulté le 17 mars 2021)
  6. BFM BUSINESS, « PayFit fait partie des 40 entreprises retenues pour l'indice Next40, Firmin Zocchetto - 20/09 », BFM BUSINESS (consulté le )
  7. Guillaume Bregeras, « PayFit devient la 23e licorne de la French Tech », sur LesÉchos
  8. « Sept choses à savoir sur Payfit, la 23e licorne de la French Tech », Les Echos,‎ (lire en ligne)