Paul Basilius Barth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Basilius Barth
Defaut.svg
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Riehen (Suisse)
Nationalité
Activité
Formation
Maître

Paul Basilius Barth, né à Bâle, le et mort à Riehen le , est un peintre et dessinateur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un médecin, versé dans la littérature, il entre en apprentissage en 1898, chez un peintre décorateur. De 1902 à 1904, il étudie à l'Académie des beaux-arts de Munich, et suit les cours privés de Heinrich Knirr.

De 1904 à 1906, il vit et travaille en Italie (Florence, Rome, etc.)

En 1906, il est en France et intègre l'Académie Julian jusqu'en 1914. Pendant la même période, il fréquente l'atelier de Ferdinand Humbert. Il y fera la connaissance d'Henri Matisse et tisse des liens d'amitié avec Maurice Denis. Il épouse en 1907 Margaretha Zaeslin qui sera plus tard la femme du peintre Louis Moilliet.

Il voyage alors en Bretagne, Provence et sur l'Île de Reichenau. À la déclaration de la Grande Guerre, il rentre en Suisse. À la fin des hostilités il revient temporairement à Paris, voyage également en Algérie en 1922. En 1924,il épouse en secondes noces Elsa Wassmer, puis voyage en Tunisie en 1925. Il est l'ami du peintre et graphiste Ernst Morgenthaler.

À partir de 1935, il fait construire par Paul Artaria sa maison avec atelier à Riehen, au Vierjuchartenweg 24, achevée en 1936. Bâtiment aujourd'hui classé depuis 2004[1]. En 1938, il est sociétaire du Salon d'automne.

À la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, il reste dans sa maison en Suisse et passe l'été au bord du Lac Léman. De 1951 à 1954, il a un studio à Güttingen au bord du Lac de Constance

Il meurt à Riehen, en 1955. Il était de la même famille que Karl Barth, le théologien.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles
Collectives

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de presse (http://www.bs.ch/mm/showmm.htm?url=2009-01-23-rrbs-001) à l'État de Bâle-Ville

Liens externes[modifier | modifier le code]