Passage des Abbesses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue des Abbesses.

18e arrt
Passage des Abbesses
Image illustrative de l’article Passage des Abbesses
Situation
Arrondissement 18e
Quartier Clignancourt
Début 22, rue des Abbesses
Fin 57, rue des Trois-Frères
Morphologie
Longueur 99 m
Largeur m
Historique
Création 1840
Dénomination 10 novembre 1873
Ancien nom Passage de l'Arcade
Géocodification
Ville de Paris 0017
DGI 0018

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Passage des Abbesses
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le passage des Abbesses est une voie du 18e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Ce passage débute par un porche donnant sur la rue des Abbesses à qui il doit son nom, se continue par une sorte de cour et après un retour d'angle se termine par une portion en forte pente qui rejoint la rue des Trois-Frères par un escalier communicant avec un espace vert : le jardin des Abbesses.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son nom vient des abbesses présentes dans l'abbaye de Montmartre fondée par Louis le Gros en 1134[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le passage des Abbesses est un ancien chemin de la commune de Montmartre ouvert en 1840 sous le nom de « passage de l'Arcade » en raison de la rue de l'Arcade qui le prolongeait au nord (l'actuelle rue Androuet) et qui donnait accès à l'ancienne abbaye et qui forme aujourd'hui l'entrée du no 20 de la rue des Abbesses. Il porte son nom actuel depuis 1873, en raison de sa proximité avec la rue des Abbesses avec laquelle il communique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recueil des chartes de l'abbaye royale de Montmartre, édité par Edouard de Barthélémy, p. 60-63.
  2. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), t. 1, p. 62.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]