Parc provincial du Monastère-des-Trappistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc provincial du Monastère-des-Trappistes
St Norbert Monastery Ruins.jpg

Ruines du monastère

Type
Catégorie UICN
V (paysage terrestre ou marin protégé)
Identifiant
Adresse
Ville proche
Coordonnées
Superficie
2 ha
Création
Classement
Site web
Localisation sur la carte du Canada
voir sur la carte du Canada
Green pog.svg
Localisation sur la carte du Manitoba
voir sur la carte du Manitoba
Green pog.svg

Le parc provincial du Monastère-des-Trappistes (anglais : Trappist Monastery Provincial Park) est un parc provincial du Manitoba (Canada) située dans le quartier Saint-Norbert de la ville de Winnipeg. Il protège les ruines de l'ancienne abbaye trappiste de Notre-Dame des Prairies.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le parc a une superficie de 2,02 ha[2]. Le parc comprend les ruines de l'abbaye ainsi que les terrains environnants, il exclut cependant l'hôtel de la trappe, qui appartient au centre des arts de Saint-Norbert. La totalité du parc est située dans la ville de Winnipeg.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1891 que le père Noël-Joseph Ritchot, aidé de l'évêque Alexandre-Antonin Taché, invitèrent des moines de l'ordre cistercien de la stricte observance de l'abbaye de Bellefontaine, plus connus sous le nom de trappistes, à s'installer à Saint-Norbert[3]. Ceux-ci s'établirent finalement à Saint-Norbert sur la rive de la rivière La Salle l'année suivante[3]. L'abbaye fut construite entre 1903 et 1905 dans un style néoroman[4].

À partir des années 1960, les trappistes commençaient à être dérangés par l'étalement urbain de Winnipeg[3]. En 1975, il décidèrent de déplacer le monastère à Holland, dans la municipalité rurale de Victoria, à 145 kilomètres à l'ouest de Winnipeg[3]. Ils démolirent les bâtiments secondaires et partirent vers leur nouvelle résidence en 1978[3], ne laissant que l'abbaye et l'hôtel de la trappe qui furent vendus à un promoteur immobilier la même année[3]. En 1980, l'organisme Heritage St. Norbert Inc. fut créé dans le but de protéger le site et ses bâtiments[3].

L'abbaye fut incendiée par des vandales en 1983, à l'exception de l'hôtel de la trappe[4]. Les ruines furent stabilisées et le bâtiment fut reconnu comme site du patrimoine provincial le et vendu à la province dans le but d'en faire un parc provincial[4],[3], ce qu'il devient le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Système de rapport et de suivi des aires de conservation », sur Conseil canadien des aires écologiques (consulté le 9 janvier 2011)
  2. (en) Manitoba Conservation, Parks and Natural Areas Branch, A system plan for Manitoba's provincial parks, Winnipeg, , 217 p. (lire en ligne), p. 178–179
  3. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « History », sur St. Norbert Arts Centre (consulté le 20 février 2011)
  4. a, b et c Gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, « Ruines du monastère des trappistes », sur Lieux patrimoniaux au Canada (consulté le 19 février 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]