Parc national de Namib-Naukluft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national de Namib-Naukluft
NamibNaukluftParkDunes.JPG

Dunes du parc national de Namib-Naukluft

Type
Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Coordonnées
Superficie
49 768 km2
Création
1979
Localisation sur la carte de Namibie
voir sur la carte de Namibie
Green pog.svg

Le Parc national de Namib-Naukluft est un parc national situé dans le sud-ouest de la Namibie dans l'environnement immédiat du désert du Namib lui-même âgé de 55 000 ans, ce qui en fait le plus vieux désert du monde, ainsi que de la chaîne de montagnes du Naukluft. Avec une superficie de 49,768 km2, le parc du Namib-Naukluft est le plus grand parc d'Afrique et le quatrième du monde[1]. La portion la plus connue du parc de Namib-Naukluft est Sossusvlei, qui est la plus grande attraction en Namibie[2].

Une surprenante collection de créatures survivent dans cette région extrêmement aride, tels des serpents, des geckos, des insectes rares, des hyènes, des gemsboks et des chacals. L'humidité arrive avec le brouillard de l'Atlantique et non par les pluies qui tombent en moyenne à raison de 106 millimètres par an ; concentrée lors des mois de février et avril.

Namib-Naukluft Sand Dunes (2011).jpg

Description[modifier | modifier le code]

Ces dunes du Namib sont les plus hautes du monde, et atteignent plus de 300 mètres au-dessus du désert. Ces dunes surplombent la côte, et engendrent des lagons constituées de terres humides, et boueuses situées le long de la plage qui attirent des milliers d'oiseaux.

‘Namib’ signifie "espace ouvert" et le désert du Namib donna son nom au pays, Namibie – “terre des espaces ouverts”. Le parc a été fondé en 1907, quand les Allemands investirent le territoire entre la rivière Swakop et la rivière Kuiseb et le déclarèrent parc national. Les limites du parc furent définies en 1978 par la fusion du désert du Namib, et la Montagne de Naukluft qui fut un parc de Zèbres et des parties de Sperrgebiet ou aire de diamant et quelques autres parties environnantes entourant les terres de l'État.

Le parc possède une vie sauvage et des réserves naturelles les plus inédites du monde, en effet, il couvre un territoire de près de 49 768 km2. C'est un grand territoire plus grand que la Suisse 41 285 km2, à peu près la taille de l'État du New Hampshire et celui du Vermont réunis aux États-Unis. La région est caractérisée par une haute isolement inselberg et kopjes deux termes des Afrikaans pour désigner des affleurement de pierres), constitués de granit rouge sang, riche de feldspath et de grès. la partie la plus orientale du parc couvre les montagnes de Naukluft.

Centre de recherche[modifier | modifier le code]

Le Centre de formation et de recherche Gobabeb, créé en 1962, est situé en bordure du parc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • En Route- to the South and Namib Naukluft Regions of Namibia - Namibia en route, Éditeur : Projects & Promotions, 2003 (ISBN 9991679464), (ISBN 9789991679464), 62 pages

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sites externes[modifier | modifier le code]