Paranoid and Sunburnt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paranoid And Sunburnt

Album de Skunk Anansie
Sortie
Enregistré 1995
Great Linford Manor Studios, Milton Keynes Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Durée 44:10
Genre Rock alternatif
Hard rock
Producteur Sylvia Massy (en)
Skunk Anansie
Label One Little Indian Records

Albums de Skunk Anansie

Singles

  1. Little Baby Swastikka
    Sortie :
  2. Selling Jesus
    Sortie :
  3. I Can Dream
    Sortie :
  4. Charity
    Sortie :
  5. Weak
    Sortie :
  6. Charity
    Sortie : (nouvelle publication)

Paranoid and Sunburnt est le premier album studio du groupe britannique de rock alternatif Skunk Anansie sorti le sur le label One Little Indian Records.

Contexte[modifier | modifier le code]

Paranoid and Sunburnt est enregistré en 1995 en six semaines[1] dans le Buckinghamshire au Great Linford Manor Studios. Il est enregistré et produit par le groupe et Sylvia Massy, une productrice et ingénieur du son américaine qui se fit connaître en produisant notamment Undertow, le premier album de Tool. Il paraît sur le label indépendant londonien, One Little Indian Records, distribué par la major Virgin.

Robbie France (en), le batteur, quitte le groupe peu après la fin de l'enregistrement pour rejoindre le groupe allemand Alphaville, il n'apparaît d'ailleurs pas sur la pochette de l'album. Il est remplacé par Mark Richardson (ex- Little Angels (en)) que le groupe rencontre à la cérémonie des Kerrang! Awards où il reçoit la récompense du meilleur nouveau groupe anglais[2].

Au Royaume-Uni, l'album atteint la 8e place des charts, et il reste 32 semaines dans le classement[3].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Roch Parisien, d'AllMusic, lui donne 3 étoiles sur 5, affirmant que les paroles mettent en avant « un programme social convaincant » mais qui manque de subtilité et que la musique est « musclée et intéressante »[4]. Marc Besse, des Inrockuptibles, estime que « le rock de Skunk Anansie vibre comme un boyau que l’on vient de pincer, prend position et rejoint le radicalisme du hardcore-metal » et que les « textes furieux » « chroniquent le quotidien d’une dérive sociale à son paroxysme » et « dénoncent les postures condescendantes des intellectuels et des politiques face à la dégénérescence du lien social »[5]. Davey Boy, de Sputnikmusic, lui donne 3,5 étoiles sur 5, mettant particulièrement en avant I Can Dream, qui fait partie pour lui des « morceaux les plus accrocheurs et sous-estimés des années 1990 », ainsi que It Takes Blood & Guts To Be This Cool But I'm Still Just a Cliche, Intellectualise My Blackness et Charity[6].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Skin et Len Arran (sauf mention contraire).

No TitreAuteur Durée
1. Selling Jesus 3:45
2. Intellectualise My Blackness 3:45
3. I Can Dream 3:31
4. Little Baby Swastikka 4:04
5. All In the Name of Pity 3:23
6. Charity 4:23
7. It takes Blood & Guts To Be this Cool But I'm Still a Cliche 4:12
8. WeakSkin, Ace, Cass, France 4:12
9. And Here I StandSkin, Ace, Cass, France 5:14
10. 100 Ways To Be a Good Girl 3:58
11. Rise Up 4:05

Interprètes[modifier | modifier le code]

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[7] 37 semaines 37e
Drapeau de l'Autriche Autriche[7] 14 semaines 19e
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie)[7] 34 semaines 8e
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre)[7] 7 semaines 24e
Drapeau de la Norvège Norvège[7] 3 semaines 34 e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[7] 30 semaines 22e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [8] 52 semaines 8e
Drapeau de la Suède Suède[7] 32 semaines 7e
Certification
Pays Ventes Certification Date
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[9] 100 000 + Disque de platine Platine 2000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[10] 300 000 + Disque de platine Platine 14/08/1998

Références[modifier | modifier le code]

  1. allmusic/Skunk Anansie
  2. (en) Skinmusic.net/bio
  3. Chartsarchives.org/Skunk Anansie consulté le 22 septembre 2012
  4. (en) Roch Parisien, « Paranoid and Sunburnt Review », AllMusic (consulté le 30 mai 2013)
  5. Marc Besse, « Critique Paranoid and Sunburnt », Les Inrockuptibles, (consulté le 30 mai 2013)
  6. (en) Davey Boy, « Paranoid and Sunburnt », Sputnikmusic, (consulté le 30 mai 2013)
  7. a b c d e f et g hitparade.ch skunk anansie/paramoid&sunburnt
  8. officialcharts.com/archives/skunk anansie/albums
  9. (nl) « Goud/Platina - Skunk Anansie », sur nvpi.nl (consulté le 15 octobre 2018)
  10. BPI website consulté le 22 septembre 2012