Panmunjeom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le village de Panmunjeom. Pour la « zone commune de sécurité », voir Joint Security Area.

Panmunjeom
Image illustrative de l’article Panmunjeom
Le bâtiment où fut signé l'armistice de 1953.

Hangeul 판문점
Hanja 板門店
Romanisation révisée Panmunjeom
McCune-Reischauer P'anmunjŏm

Panmunjeom (P'anmunjŏm, hangeul : 판문점 ; hanja : 板門店 ; littéralement : magasin de portes en (planches de) bois) est le nom d'un ancien village — aujourd'hui disparu — situé au milieu de la zone démilitarisée[1] (DMZ) situé en Corée du Nord à moins de 500 mètres de la frontière intercoréenne, dans la province de Hwanghae du Nord. La ville importante la plus proche est celle de Kaesong qui se trouve à 10 km à l'ouest, tandis que la zone industrielle de Kaesong est à environ 5 kilomètres au sud-ouest.

Son nom est associé à la signature le de l'armistice mettant fin aux combats de la guerre de Corée, les deux pays étant encore officiellement en guerre puisqu'aucun traité de paix n'a été signé. (37° 57′ 40″ N, 126° 39′ 52″ E). Il abrite désormais le musée de la paix de Corée du Nord.

La Joint Security Area (« zone commune de sécurité »), dans laquelle les négociations inter-coréennes se déroulent, débute à 350 mètres à l'est du village au-delà de la rivière Sachon, laquelle marque la frontière avec la Corée du Sud sur environ 1,5 km en aval du pont de Non-retour.

Histoire[modifier | modifier le code]

Historique le village était un hameau agricole[1] et il était composé d'une dizaine de huttes en paille et d'un petit magasin (jeom en coréen), il se situait sur le côté sud de la route menant de Kaesong à Séoul, tandis que le bâtiment dans lequel l'accord d'armistice de 1953 fut paraphé se trouve en face sur le côté nord de la route.

Guerre de Corée[modifier | modifier le code]

Le village a été rasée durant la Guerre de Corée. Il a été le lieu de pourparler ayant abouti à Armistice de Panmunjeom en 1953 et le lieu de la signature de ce même accord[1].

Sommet intercoréen[modifier | modifier le code]

Kim Jong-un (à gauche) et Moon Jae-in (à droite).

Le , Kim Jong-un et Moon Jae-in s'y rencontrent lors du sommet inter-coréen à la frontière des deux républiques coréennes (JSA) et signent une déclaration pour la dénucléarisation et la réunification, ainsi que s'engagent à rédiger un traité de paix marquant la fin officielle de la Guerre de Corée d'ici fin 2018. Ils s'y revoient le 26 mai.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :