Pala d'oro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pala d'oro
Image dans Infobox.
Date
Commanditaire
Matériau
Dimensions (H × L)
140 × 348 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Renaissance Comnène (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
La Pala d’Oro

La Pala d'Oro (en français : « Le Retable d'or ») est un retable doré décoré de panneaux émaillés qui se trouve derrière le maître-autel dans la basilique Saint-Marc de Venise. C'est une pièce d’orfèvrerie exceptionnelle de style vénéto-gothique et un exemple majeur d'émaux byzantins contenant également 1 927 pierres précieuses.

Historique[modifier | modifier le code]

La Pala d'Oro exposée pour l'office du dimanche

La première pala a été commandée en 976 par le doge Pietro Orseolo (premier du nom) et réalisée par des artistes byzantins.

En 1105, elle est enrichie à la demande du doge Ordelafo Falier.

En 1209 le doge Pietro Ziani fait ajouter les sept grands émaux du registre supérieur. Ces émaux proviennent probablement du monastère du Pantocrator de Constantinople, lieu de sépulture des empereurs, et apportés à Venise après la IVe croisade de 1204.

La dernière modification lui donnant son aspect actuel est faite en 1342 à la demande du doge Andrea Dandolo par l'orfèvre vénitien Giovanni Paolo Boninsegna. La partie inférieure de la pala est entourée de 27 médaillons réalisés par des artistes grecs travaillant à Venise au XIIe siècle (doge Ordelafo Falier).

Les jours ouvrables, la Pala feriale de Paolo Veneziano, commandée par le doge Dandolo le , recouvrait la Pala d'Oro[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Christ bénissant

Il s’agit d'un panneau rectangulaire de 2,12 mètres de haut sur 3,34 mètres de long, richement décoré et agrémenté de 80 émaux (représentant chacun une petite scène ou un personnage) et de centaines de pierres précieuses. Il est divisé, dans sa hauteur, en deux parties de taille inégales.

La partie inférieure est la plus grande. En son centre figure le Christ bénissant, entouré des quatre évangélistes, de la Vierge, de l’Impératrice Irène et du doge Ordelafo Faliero. En rangées horizontales sont figurés les apôtres, les prophètes, des anges. Sur le pourtour sont représentées 27 scènes de la Bible.

La partie supérieure est décorée de sept émaux plus grands figurant l’archange saint Michel et des scènes de la vie du Christ symbolisant les fêtes principales de l’Église.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les Musées de Venise, Éditions Place des Victoires, (ISBN 978-2-8099-0019-4), p. 22

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Giandomenico Romanelli, L'art de Venise, p. 62-65, Édition Place des Victoires, Paris, 2007 (ISBN 978-2-84459-172-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

détail de la Pala d'Oro