Paire différentielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’électronique
Cet article est une ébauche concernant l’électronique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une paire différentielle

Une paire différentielle est un schéma électrique remarquable : ce circuit constitue l'étage de base d'un amplificateur différentiel, tel que beaucoup d'amplificateurs audio, et la majorité des amplificateurs opérationnels.

Historique[modifier | modifier le code]

L'une des premières personnes à avoir publié sur les amplificateurs différentiels fut B.H.C. Matthews en 1934. En 1936, Alan Blumlein (en) propose une nouvelle méthode de polarisation permettant d'améliorer le taux de réjection du mode commun de l'amplificateur de Matthews[1]. La paire différentielle telle qu'on la connaît à l'heure actuelle a été inventée par J. F. Toennies en 1938[2].

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le schéma de base d'une paire différentielle est totalement symétrique et se compose de deux composants actifs (transistors ou tubes) identiques, et de trois résistances.

Mode commun[modifier | modifier le code]

Mode différentiel[modifier | modifier le code]

Taux de réjection du mode commun[modifier | modifier le code]

Polarisation par une source de courant[modifier | modifier le code]

Afin d'augmenter le taux de réjection du mode commun du montage, il est possible de remplacer la résistance servant à polariser le montage par une source de courant.

Charge active à miroir de courant[modifier | modifier le code]

Afin d'augmenter le gain du montage, il est possible de remplacer les deux résistances de charge par un miroir de courant.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tran Tien Lang, Circuits fondamentaux de l'électronique analogique, Tec&Doc, (ISBN 2-85206-319-0)
    il y a eu une seconde édition en 91 et une troisième en 96
  • Paul Horowitz, Winfield Hill, Traité de l’électronique analogique et numérique [« The Art of Electronics »], vol. 1 : Techniques analogiques, Elektor, (ISBN 2866610709 et 978-2866610708)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. uk patent 482,470
  2. (en) Walt Jung, Op Amp Applications Handbook, Newnes, (ISBN 0750678445 et 978-0750678445), « Op Amp History --Vacuum tubes Op Amps », p. 773-776 : Development of Differential Amplifier Techniques