Orme de montagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ulmus glabra

Ulmus glabra
Description de cette image, également commentée ci-après
Ulmus glabra variété horizontalis.
Classification
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Hamamelidae
Ordre Urticales
Famille Ulmaceae
Genre Ulmus

Espèce

Ulmus glabra
Huds., 1762

Répartition géographique

Description de l'image Ulmus glabra range.svg.

Statut de conservation UICN

( VU )
VU  : Vulnérable
Europe

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure
France

L'Orme de montagne, Orme blanc ou Orme glabre est une des espèces d'ormes de taille moyenne à grande (jusqu'à 30 m), à feuillage caduc.

Répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve de manière spontanée dans une grande partie de l'Europe, jusqu'en moyenne Scandinavie et l'Oural en Russie. Essentiellement dans l'étage collinéen et en plaine dans la moitié nord de l'Europe et plutôt en montagne dans la moitié sud.

Ecologie[modifier | modifier le code]

C'est un arbre forestier qui peut supporter des températures hivernales très basses.

Synonyme[modifier | modifier le code]

  • Ulmus montana

Description[modifier | modifier le code]

Fleur de l'orme de montagne.

C'est un arbre pouvant atteindre 30 m, les jeunes rameaux sont poilus[1]. La longueur de ses feuilles sont de 7 à 15 cm et 3 à 8 cm de large. Ses bourgeons sont noirs, coniques-globuleux. Son écorce est longtemps lisse et se fissure en petites écailles grises avec l'âge.

Statuts de protection, menaces[modifier | modifier le code]

Il est comme tous les ormes sensible à la graphiose de l'orme, la verticilliose, divers polypores, scolytes et la Galéruque de l'orme[2].

L'espèce est considérée au niveau européen comme Vulnérable (VU) par l'UICN. En France elle n'est pas menacée. En 2021 elle est classée Espèce de préoccupation mineure (LC).

Toutefois localement l'espèce peut se raréfier : elle est considérée Quasi menacée (NT) proche du seuil des espèces menacées ou qui pourrait être menacée si des mesures de conservation spécifiques n'étaient pas prises, dans la région Poitou-Charentes ; elle est considérée Vulnérable (VU) en Corse.

Usages[modifier | modifier le code]

Son bois était utilisé en charpente, pour les pièces des moulins, les escaliers et aussi en tant que bois d'arc.

Il en existe plusieurs variétés cultivées comme arbre d'ornement.

.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gerhart Wagner, Ernest Gfeller et Andreas Gygax, Flora Helvetica : flore illustrée de Suisse, P. Haupt, (ISBN 978-3-258-07206-7 et 3-258-07206-X, OCLC 717930974, lire en ligne)
  2. Chaumeton Hervé et Durand Raymond, Les arbres, Paris, Solar, , 318 p. (ISBN 2-263-03076-X), p. 148

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :