Organe de Zuckerkandl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant l’anatomie
Cet article est une ébauche concernant l’anatomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'organe de Zuckerkandl est un corps fait de cellules chromaffines dérivé de la crête neurale, localisé au niveau de la bifurcation de l'aorte ou à l'origine de l'artère mésentérique inférieure. Il peut être source d'un paragangliome.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Il a un rôle très important durant le début de la période gestationnelle et ce comme un régulateur homéostatique de la pression artérielle, et en sécrétant les cathécolamines dans la circulation fœtale.

Pathologie[modifier | modifier le code]

Il peut être la source d'un paragangliome de l’organe de Zuckerkand . en effet il peut être le siège d'un phéochromocytome extrasurrénalien . les tumeurs extrasurrénaliennes représentent 10 % des phéochromocytomes. En plus de ses effets endocriniens, il peut aussi causer des pathologies obstructives.

Éponyme[modifier | modifier le code]

Ce groupe diffus des fibres sympathiques neuroendocrines a été décrit par Emile Zuckerkandl, professeur d'anatomie à l'université de Vienne en 1901.