Organe de Zuckerkandl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'organe de Zuckerkandl est un corps fait de cellules chromaffines dérivé de la crête neurale, localisé au niveau de la bifurcation de l'aorte ou à l'origine de l'artère mésentérique inférieure. Il peut être source d'un paragangliome.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Il a un rôle très important durant le début de la période gestationnelle et ce comme un régulateur homéostatique de la pression artérielle, et en sécrétant les catécholamines dans la circulation fœtale.

Pathologie[modifier | modifier le code]

Il peut être la source d'un paragangliome de l’organe de Zuckerkand (localisation la plus fréquente, suivie de la vessie, des hiles rénaux, du médiastin postérieur, du péricarde puis du cou[1]). En effet il peut être le siège d'un phéochromocytome extrasurrénalien . Les tumeurs extrasurrénaliennes représentent 10 % des phéochromocytomes. En plus de ses effets endocriniens, il peut aussi causer des pathologies obstructives.

Éponyme[modifier | modifier le code]

Ce groupe diffus des fibres sympathiques neuroendocrines a été décrit par Emile Zuckerkandl, professeur d'anatomie à l'université de Vienne en 1901.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collège des enseignants d'endocrinologie, diabète et maladies métaboliques (France), Endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques, Elsevier-Masson, dl 2016, cop. 2016 (ISBN 9782294723681, OCLC 961270997, lire en ligne)