OpenJDK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

OpenJDK
Description de l'image OpenJDK logo.svg.

Informations
Développé par Oracle et la communauté OpenJDK
Dernière version 12 ()
Version avancée 13
Dépôt https://hg.openjdk.java.net/
État du projet En développement actif En développement actif
Écrit en Java, C++, C
Système d'exploitation Linux, Microsoft Windows et macOSVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Machine virtuelle JavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues Anglais
Type Bibliothèque Java (d)
Bibliothèque logicielleVoir et modifier les données sur Wikidata
Politique de distribution Gratuit
Licence Licence publique générale GNU version 2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web openjdk.java.netVoir et modifier les données sur Wikidata

L'OpenJDK constitue l'implémentation de référence officielle et libre de Java SE, tel que défini par le Java Community Process et ce, depuis sa version 7[1]. Il est le résultat de l'effort de l'entreprise Sun Microsystems (propriétaire de Java jusqu'à son rachat par Oracle) à vouloir rendre Java SE open source.

Historique[modifier | modifier le code]

Richard Stallman, dans un article du , a mis en évidence le problème du « piège Java ». Un logiciel libre est véritablement libre non pas seulement s'il respecte une licence approuvée par la Fondation pour le logiciel libre[2], mais si l'ensemble de ses dépendances sont elles aussi libres. Or, les bibliothèques de base de Java ainsi que son compilateur étaient non-libres. Donc, il était impossible de ne pas dépendre d'eux. La situation permet maintenant d'y remédier grâce au compilateur GCJ et des bibliothèques GNU Classpath[3].

Le deuxième jour de la conférence JavaOne 2006, Rich Green, vice-président exécutif de la division logicielle de Sun Microsystems, annonce (à propos de la mise sous licence libre de Java), « ce n'est pas une question de si, c'est une question de comment » (« it's not a question of whether, but a question of how »)[4].

Oracle JDK: le JDK d'Oracle[modifier | modifier le code]

Sur la base de l'OpenJDK, la société Oracle fournit son propre JDK, nommé Oracle JDK: il fournit des composants additionnels mais dont l'usage est payant[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]