Olympe Aguado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un photographe image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un photographe français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet associé.

Olympe Aguado
Olympe Aguado, Self Portrait with His Brother Onésipe 1853.jpg

Olympe Aguado et son frère Onésipe, ca. 1853

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
CompiègneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père

Le comte Olimpio Clemente Augusto Alejandro Aguado (Paris, 3 février 1827 - Compiègne, 25 octobre 1894) est un photographe primitif français, fils d'Alexandre Aguado et frère d'Onésipe Aguado, également photographe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un banquier espagnol installé à Paris, Olympe Aguado réalisa des photographies animalières, des paysages, des portraits et des tableaux vivants, scènes de la vie quotidienne de son milieu social aristocratique. Il fréquenta l'atelier de Gustave Le Gray qui l'initia à la photographie et fut membre de la Société héliographique.

Lui et son frère Onésipe Aguado (1830-1893)[1] travaillèrent ensemble sur la composition d'images photographiques.

Collections[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Chiens de chasse, ca. 1853
  • Portraits d'artistes, Paris, France, 1986
  • Olympe Aguado (1827-1894) photographe, musée de Strasbourg, 1997
  • Présent dans l'exposition Gustave Le Gray, Bibliothèque Nationale de France, 2002
  • Le photographe photographié, l'autoportrait en France, de 1850 à 1914, Paris, France, 2004
  • Un dilettante chez les primitifs, 1850-1865, Galerie Baudoin Lebon, Paris, 2004
  • Figures et portraits, Paris, France, 2006

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olympe Aguado (1827-1894) photographe (cat. exp.), ouvrage collectif, éditions Bernard Marbot, 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]