Olivier Sebban

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Sebban
Olivier Sebban.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Olivier Sebban, né à Paris en , est un écrivain français. Il vit actuellement en France et a passé de nombreuses années entre l'Espagne et les Etats-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de Lettres modernes à la Sorbonne, il exerce plusieurs petits métiers afin de se dégager du temps et de se consacrer à l’écriture.

Passionné de théologie, il a réalisé et présenté plusieurs entretiens littéraires et une série d’émissions intitulée, L’esprit du verset, en tant que producteur pour France Culture.  Il travaille aussi à l’élaboration de scénarios pour la télévision.

Dès son premier roman, Amapola, publié en 2008 (Seuil), qui a pour cadre la Guerre Civile espagnole, Olivier Sebban initie les thèmes et les obsessions qu’il reprendra de livre en livre : des personnages hantés par la paternité, la culpabilité, la rédemption, l'exil et l'errance.

Si Sebban place presque tous ses récits dans l’Histoire, c’est afin d’illustrer les déchirements intérieurs de ses personnages, créant un va et vient, parfois un décalage, entre l’intériorité de ces derniers et la violence du monde.

Si l’auteur se défend d’écrire des romans de genre, on trouve trace du polar, du western, du roman d’aventures ainsi que du roman picaresque dans ses ouvrages où les sagas familiales, les tragédies se déploient au gré de structures temporelles propres à chacun de ses personnages. Ainsi, dans un article paru dans Le Monde à propos du Jour de votre Nom publié en 2010 (Seuil), l’écrivaine et critique Lila Azam Zanganeh, le qualifiait de “métaphysicien des crépuscules”.

Il s’agit en effet pour Sebban, à partir de mythes fondateurs, de rester au plus près des pulsions inchangées qui habitent l'humanité depuis des millénaires. Dans Le jour de votre Nom, son second roman paru en 2009 (Seuil) sélectionné pour les prix Renaudot et Médicis et pour lequel il reçoit le prix Victor Noury de l'Institut de France, il s’intéresse au combat de Jacob avec l’Ange et raconte l’histoire d’un homme jeté dans le camp d’internements français de Gurs pendant la Seconde Guerre mondiale.

De même, dans Sécessions paru chez Rivages en 2016, il transpose le mythe d’Abel et Caïn dans l’Amérique de la guerre civile. « S’il a beaucoup lu les écrivains du Sud, Faulkner en tête, Olivier Sebban aime tout autant se plonger dans la Bible pour trouver l’inspiration. Son deuxième roman, Le Jour de votre Nom (Seuil, 2009), revisitait la lutte de Jacob avec l’ange (chapitre 32 de la Genèse) dans le contexte de la guerre d’Espagne. C’est d’un autre épisode fondateur de l’humanité dont il est question ici – Abel et Caïn –, avec une autre guerre civile en toile de fond : la guerre de Sécession (1861-1865), qui donne son titre au livre. » Fréderic Potet, Le Monde.

Dans Roi mon père, son troisième roman, publié en 2013 (Seuil) et sélectionné pour le prix Etonnants voyageurs, Sebban, en partant d’un fait divers contemporain, s’intéresse au mythe de Saturne et narre l’enlèvement et la séquestration en montagne, par leur père, de deux jeunes enfants.

Cendres Blanches, son cinquième roman paru chez Rivages le 3 mars 2021, sélectionné pour le prix Orange 2021, décrit le parcours d’un frère et d’une sœur en quête de rédemption et de vengeance dans les années trente : Ametza, exilée à New-York, Franck, en apparence falot, obligé de fuir en Espagne. Pour la première fois dans l’un de ses livres, apparaît une figure féminine puissante, presque indestructible, en contre-point d’un frère beaucoup plus hésitant et fragile. Deux visions du courage et de l’endurance s’y confrontent sur le thème de la victoire dans l’échec.  

On peut aussi voir en lui un écrivain des grands espaces : « Sécessions, son quatrième roman, le premier situé aux Etats-Unis, cavale entre les mains du lecteur comme un troupeau de broncos dans la prairie. Fresque et odyssée solitaire, il raconte la naissance d’un pays, au milieu du XIXe siècle, à travers le destin d’un fuyard coupable du meurtre de son frère. » Frédéric Potet  (Le Monde des livres).

Reconnus pour son style, les romans de cet auteur sont une manière de conjuguer mythe et modernité dans une langue singulière et poétique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

- Prix François-Victor-Noury 2010 de l’Institut de France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Jour de votre Nom de Olivier Sebban », sur Le Magazine Littéraire, (consulté le ).
  2. Lila Azam Zanganeh, « "Le Jour de votre Nom", d'Olivier Sebban », sur Le Monde.fr, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  3. Florent Georgesco, « N'importe où hors du monde », sur Le Monde.fr, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  4. Olivier Sebban, Cendres Blanches, Rivages, , 400 p. (ISBN 9782743652555)

Liens externes[modifier | modifier le code]