Olivier Poumay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olivier Poumay (né le à Liège) est harmoniciste compositeur belge. Il est Premier prix d’harmonica au Conservatoire royal de Bruxelles en 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier commence, à l’harmonica diatonique, par jouer de la musique country et du blues. Puis, il découvre l'harmonica chromatique, avec lequel il se consacre au jazz, d’abord à l’Académie d’Amay (province de Liège), ensuite au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles. C'est en 1997 qu'il obtient son Premier prix d'harmonica jazz.

Il est non seulement musicien, mais aussi un des professeurs d’harmonica recommandé par Toots Thielemans en Belgique. Il enseigne l’harmonica, l’improvisation et la créativité depuis 1998. Il est aujourd'hui, au côté de Damien Tartamella, un des professeurs de l'école d'harmonica "Harpy" à Paris.

En 2013, il sort une méthode en français "Apprendre la musique par l'harmonica chromatique". Si elle est dédiée à l'harmonica chromatique pour débutant. Elle vise également à développer de façon progressive tous les aspects de la musique (technique instrumentale, lecture, improvisation, écriture, harmonie, rythme, l'oreille, le vocabulaire musical…).

Olivier est un harmoniciste très polyvalent : musique mandingue (Paco Diatta), arabe (Abid El Bahri, Ghalia Benali), celtique (Colie Mullin), flamenco (Michel Gillain), World-Music (Luthomania), traditionnelle (Marc Malempré et Rémi Decker), Jazz…. Si son domaine de prédilection est l’improvisation, à la suite de sa participation au Brussels Philharmonic Orchestra dans Manhattan pour Piano et orchestre de François Glorieux, il n’hésite pas à se confronter à la musique écrite en duo en compagnie de la pianiste russe Lyuba Neva dans un répertoire classique et autour d'Astor Piazzolla.

Toutes ces expériences lui permettent de développer une musique originale et contrastée. En tant que compositeur, il a écrit une pièce pour piano solo "Il n'y a qu'un 20 mars" dédié à Lyuba Neva et une pièce pour violoncelle "Les pieds dans la neige" dédié à Sigrid Vandenbogaerde. Il compose aussi pour le groupe «Sheng» où il développe une composition se nourrissant de toutes ses expériences, dans une combinaison instrumentale originale (luth, percussions, harmonicas).

Entre 2007 et 2010, Olivier suivit des cours de dessin à l'Académie de Saint Josse Ten Noode (Bruxelles). Pour un vernissage, il s'est lancé dans une performance à l'harmonica solo en s'aidant d'une pédale loop. Il y présente ses recherches sur le son. Cette musique est enregistrée en 2011 au studio Namouche à Lisbonne. Depuis, il développe cette approche musicale en duo avec le saxophoniste suédois Jonas Knutsson ou avec le batteur belgo-espagnol Juan Campos.

On a pu l’entendre dans toute la Belgique, mais aussi aux Pays-Bas, en Irlande, en France, en Suisse (festival de Jazz de Montreux), au Portugal, à Cuba, en Russie, en Pologne …

Discographie[modifier | modifier le code]

Leader :

  • 2010 "Derrière la façade"."Sheng" (World-Jazz)
  • 2013 "Olivier Poumay Solo" (expérimental)
  • 2014 "Olivier Poumay et Lyuba Neva" (Classique)

Invité :

  • 2000 It's Boogie Time. "Boogie Workers" (Boogie)
  • 2004 Itinérance. "Luthomania" (World-music)
  • 2005 Badine ya. "Paco Diatta" (Musique d'Afrique de l'Ouest)
  • 2013 Marc Malempré et Rémi Decker "CODICILLE 2013" (chansons de Wallonnie)

Méthodes[modifier | modifier le code]

  • 2013 "Apprendre la musique par l'harmonica chromatique"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]