Olivier Jouanjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivier Jouanjan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Olivier Jouanjan, né en 1961, est un juriste français, professeur de droit public à l'Université Panthéon-Assas.

Docteur en droit (thèse soutenue à Dijon en 1990 sur Le principe d'égalité devant la loi et le contrôle juridictionnel des actes du législateur et de l'administration en droit allemand), nommé maître de conférences à l'université de Bourgogne en 1991, il est reçu au concours d'agrégation de droit public en 1992 et nommé professeur à Dijon avant de rejoindre Strasbourg en 1994. Il quitte l'Université de Strasbourg en septembre 2014, élu à l'Université Panthéon-Assas (Paris 2).

Membre junior de l'Institut universitaire de France (1996-2001).

Il a été membre du jury national d’agrégation en droit public en 1999-2000.

Il a reçu le prix de la recherche de la Fondation Alexander-von-Humblodt en 2007 et, la même année, le prix Bartholdi en tant que responsable du « Master Droit EUCOR » de l'Université de Strasbourg.

Il est élu fellow du Wissenschaftskolleg de Berlin (Institute for Advanced Study) pour l'année académique 2011-2012.

Ses travaux portent sur le droit public allemand, la pensée juridique et le droit constitutionnel en général.

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le principe d’égalité devant la loi en droit allemand, Economica, 1991.
  • Direction de : Figures de l'Etat de droit. Le Rechtsstaat dans l'histoire intellectuelle et constitutionnelle de l'Allemagne, Presses universitaires de Strasbourg, 2001.
  • Codirection de : La notion de "justice constitutionnelle", Dalloz, 2005.
  • Une histoire de la pensée juridique allemande (1800-1918). Idéalisme et conceptualisme chez les juristes allemands du XIXe siècle, P.U.F., "Léviathan", 2005.
  • Avant Dire Droit, avec Friedrich Müller, Presses Universitaires de Laval, "Dikè", 2007.
  • Direction de : Hans Kelsen. Forme du droit et politique de l'autonomie, PUF, "Débats philosophiques", 2010.
  • Hermann Heller. La crise de la théorie de l'Etat, Dalloz, 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]