Olivier Cousi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olivier Cousi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Bâtonnier
Ordre des avocats de Paris
-
Julie Couturier (d)
Président
Alliance des avocats pour les droits de l'Homme (d)
-
Onzième secrétaire de la Conférence
-
inconnu
inconnu
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
Versailles (Yvelines)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Olivier Pierre Christian CousiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Avocat (à partir du )Voir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Autres informations
A travaillé pour
Gide Loyrette Nouel (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata

Olivier Cousi, né le à Paris 9e[1] et mort le [2] à Versailles, est un avocat français, bâtonnier de l'ordre des avocats de Paris de 2020 à 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille implantée depuis plusieurs générations en Eure-et-Loir[3] et fils de Pierre Cousi[3], lui-même avocat[4], Olivier Cousi est titulaire d'un baccalauréat scientifique obtenu au lycée Carnot de Paris en 1976 et diplômé de l'Institut français de presse en 1980 et de l'Institut d'études politiques de Paris en 1983[5]. Il échoue au grand oral de l'École nationale d'administration, ce qui le conduit à poursuivre un diplôme d'études approfondies en régulation des autorités administratives indépendantes à l'université Panthéon-Assas en 1983[4].

Il prête le serment d'avocat en 1985.

Il est associé au sein du cabinet Gide Loyrette Nouel, l'un des plus importants cabinets d'affaires indépendants français[6],[7].

Responsabilités institutionnelles[modifier | modifier le code]

Olivier Cousi est secrétaire de la Conférence des avocats du barreau de Paris en 1988, sous le bâtonnat de Philippe Lafarge[1].

Après avoir été battu aux précédentes élections ordinales de 2016[8], il est élu 221e bâtonnier de l'ordre des avocats de Paris en [9]. Secondé par Nathalie Roret, élue vice-bâtonnière[10], il prend ses fonctions le pour un mandat de deux ans, succédant à Marie-Aimée Peyron[5]. Lors de son élection, il indique vouloir « redonner un rôle politique » au barreau de Paris et promet de « s'occuper du chantier du numérique en nommant un représentant dédié au sein de l'ordre »[11].

Olivier Cousi est président de l'Alliance des avocats pour les droits de l’Homme de à 2022[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Conférence des avocats du barreau de Paris, « Olivier COUSI », sur laconference.net (consulté le )
  2. [1]
  3. a et b Jacques Joannopoulos, « Le futur patron des avocats du barreau de Paris, Olivier Cousi, évoque ses attaches locales, à Nogent-le-Roi », L'Écho républicain,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Pascale d’Amore, « Olivier Cousi, un avocat debout », Décideurs Magazine,‎ (lire en ligne)
  5. a b et c Ordre des avocats de Paris, « Olivier Cousi et Nathalie Roret, élus bâtonnier et vice-bâtonnier du barreau de Paris », sur avocatparis.org (consulté le )
  6. [2]
  7. [3]
  8. Constance Périn, « Élections ordinales 2018 du barreau de Paris : Olivier Cousi et Nathalie Roret élus au bâtonnat et vice-bâtonnat 2020-2022 », Journal Spécial des Sociétés,‎ (lire en ligne)
  9. Paule Gonzalès, « Olivier Cousi et Nathalie Roret remportent les élections au bâtonnat de Paris », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  10. Paule Gonzalès, « Olivier Cousi et Nathalie Roret, nouveau bâtonnier et vice-bâtonnier de Paris », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  11. Valérie de Senneville et Delphine Iweins, « Barreau de Paris : Olivier Cousi et Nathalie Roret élus pour 2020 », Les Échos,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]