Ojiya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ojiya-shi
小千谷市
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Niigata
Maire Yasuo Yatsui (depuis le )
Code postal 〒947-8501
Démographie
Population 38 652 hab. (août 2010)
Densité 249 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 19′ 18″ nord, 138° 47′ 35″ est
Superficie 15 512 ha = 155,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Niigata

Voir sur la carte administrative de Préfecture de Niigata
City locator 13.svg
Ojiya-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Ojiya-shi

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Ojiya-shi
Liens
Site web http://www.city.ojiya.niigata.jp/

Ojiya (小千谷市, Ojiya-shi?) est une municipalité japonaise située au centre de la préfecture de Niigata dans le district de Kitauonuma. Elle a reçu officiellement le statut de ville en 1954.

Géographie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En août 2010, la population d'Ojiya s'élevait à 38 652 habitants répartis sur une superficie de 155,12 km2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construite aux bords du fleuve Shinano, la partie centrale de la ville se développe à l'époque d'Edo en tant que port fluvial et relais de poste. À l'époque Meiji, la ville accueille une des premières écoles primaires publiques du pays (1868).

Voirie endommagée après le séisme de 2004 de Chūetsu.

Le , le séisme de Chūetsu frappe Ojiya, provoquant plusieurs blessés et une coupure d'électricité pendant trois jours.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Ojiya est située à proximité des villes suivantes :

Ojiya ne connait pas de fusion de commune à l'ère Heisei

Katakai matsuri[modifier | modifier le code]

La ville est réputée pour son spectacle de feux d'artifice : katakai matsuri (片貝まつり?), qui a lieu chaque année au mois de septembre, et pendant lequel est tiré parmi les plus larges feux d'artifices au monde (800 mètres de diamètre)[1].

Feux d'artifice pendant le Katakai matsuri de 2006.

Le film japonais Onii-chan no Hanabi (Le feux d'artifice de mon grand frère), sorti au Japon en septembre 2010, se déroule au moment de ce festival. Il raconte l'histoire d'un frère qui va pendant cinq années consécutives faire lancer des feux d'artifice en hommage à sa jeune sœur décédée d'une leucémie[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]